Assistants vocaux : Microsoft renforce Cortana avec Semantic Machines

CloudDéveloppeursProjets

L’IA est un terrain de compétition privilégié par les géants de l’IT. Microsoft rachète un spécialiste de l’IA conversationnelle pour accélérer les fonctionnalités de Cortana.

” Avec l’acquisition de Semantic Machines, nous allons créer à Berkeley un centre d’excellence de l’IA en conversation afin de repousser les limites de ce qui est possible dans les interfaces linguistiques.”  explique David Ku, CTO de Microsoft AI &Research dans un post.

Dans la course de vitesse engagée sur le marché des assistants vocaux et de l’IA conversationnelle,  Microsoft veut rester au contact avec Amazon/Alexa, Apple/Siri, et Google Assistant. 

Semantic Machines a été crée en 2004 par des pionniers de l’IA conversationnelle, comme  Dan Klein, professeur à UC Berkeley, Percy Liang, professeur à l’université de Stanford et  Larry Gillick.

Objectif : langage naturel

Ses domaines de prédilection sont la reconnaissance de la parole et le traitement du langage naturel pour développer l’intelligence artificielle, en particulier la compréhension de commandes simples. Autant de fonctionnalités qui vont être intégrées à Cortana pour répondre aux injonctions des utilisateurs.

«Du point de vue de l’utilisateur final, nous allons utiliser leur approche qui peut gérer beaucoup plus de variations de langage. Vous pouvez par exemple émettre une commande puis revenir en arrière et adapter le système de manière contextuelle pour ne pas avoir à recréer tout à partir de zéro », précise David Ku à VentureBeat.

Depuis sa création, Semantic Machines a levé plus de 20 millions $. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur