Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

Assurtech : Alan dorénavant valorisée 2,7 milliards €

Alan, la licorne* française de l’assurance santé, a annoncé cette semaine avoir obtenu un financement de 183 millions d’euros en série E. TVG (Teachers’ Venture Growth), l’entité de capital-risque du fonds de pension canadien OTPP (Ontario Teachers’ Pension Plan) a mené la levée. D’autres investisseurs existants et nouveaux, dont Temasek, Index Ventures, Coatue, Ribbit Capital, Exor, Dragoneer et Lakesta, ont contribué à ce nouveau tour de table.

Les fonds supplémentaires valorisent 2,7 milliards d’euros l’entreprise fondée à Paris en 2016 par Jean-Charles Samuelian-Werve (CEO) et Charles Gorintin (CTO).

« Nous sommes très heureux de travailler avec TVG et de bénéficier de la confiance de tous nos investisseurs. Ils vont nous aider à devenir un partenaire pour tous les Européens sur tous les sujets de santé, dont le bien-être mental », a déclaré le directeur général (CEO).

La société revendique actuellement 300 000 membres, 15 000 entreprises clientes et 200 millions d’euros de chiffre d’affaires annualisé.

La France, la Belgique et l’Espagne sont ces trois marchés clés.

Que va faire l’entreprise des fonds levés ?

Atteindre la rentabilité à horizon 2025

Grâce à sa nouvelle levée de fonds, Alan dispose de moyens supplémentaires pour  « devenir le premier partenaire santé tout-en-un » de tous les Européens.

« Nous utiliserons les fonds pour nous rapprocher de notre mission : construire la meilleure expérience santé dont nos membres pourraient rêver », ont ajouté les dirigeants d’Alan. L’entreprise ambitionne  en outre « d’être, d’ici 2025, le partenaire santé de 3 millions de membres, d’embaucher 1 000 nouveaux employés et d’atteindre la rentabilité . »

L’ambition affichée est élevée pour une société dont la part de marché reste encore modeste.

« 96% de la population française est couverte par une assurance santé. Nous avons moins de 1% de part de marché », a expliqué Jean-Charles Samuelian-Werve dans les colonnes de TechCrunch. « Nous sommes au tout début de notre histoire. Tout est encore devant nous ».

*Une entreprise valorisée plus de 1 milliard de dollars, non cotée en bourse et non filiale d’un grand groupe.

(crédit photo © stock.adobe.com)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago