asupp

Logiciels

Avec ses nouvelles versions et nouveaux produits en comptabilité/finances et Paie/RH, l’éditeur compte bien élargir sa base de clients PME/PMI

Qu’est-ce qu’une PME pour Sage ? Une entreprise de 50 à 200 salariés. Et pour répondre à ces besoins d’informatique forcément divers, et liés à la maturité informatique de ces sociétés, l’éditeur mise à la fois sur l’intégré (type ERP) et le best-of-breed (une solution indépendante).

Ainsi, l ‘édition classique fonctionne sur le SGBD Sage Cbase et permet de combiner des modules de Comptabilité financière, Gestion commerciale et Paie-RH. L’édition pilotée ajoute une dimension décisionnelle évoluée avec SageSQL et SQL Server pour suivre l’activité via des tableaux de bord puisant dans les données centrales. Enfin, l’édition Entreprise incarne la solution ERP pour PME. Depuis un an, Sage 100 Entreprise équipe déjà plus de 400 sites en France selon l’éditeur.

Une offre produit pourtant complexe à décrypter. “Les entreprises expriment un besoin, et l’un de nos partenaires agréés PME/PMI lui propose la réponse la plus adaptée. Le client n’a donc pas forcément besoin de lire l’offre”, rétorque Violaine Fontaine, responsable Marché PME chez Sage. Néanmoins…

Nouveautés financières et RH au menu

Deux nouvelles solutions viennent élargir le spectre fonctionnel de Sage 100 Entreprise (l’ERP), et sont par ailleurs proposées en suites intégrées indépendantes : Sage Suite Comptable et Financière et Suite RH. Bref deux “ERP spécialisés”.

Les multiples évolutions réglementaires sur ces deux aspects augmentent la complexité de gestion pour les PME. Sage, réalisant près de 50 % de son chiffre d’affaires (1,7 milliard d’euros) sur la comptabilité/finance, enrichit donc son offre à destination de ces entreprises : comptabilité, immobilisations, trésorerie, moyens de paiement, télédéclarations…

La version Suite intègre ces modules dans un référentiel de données unique de l’entreprise, lui conférant une vue à 360 degrés de sa gestion financière. Un tableau de bord qui devient une force dans le pilotage des PME/PMI. Et les intéressées apprécieront certainement la collaboration et les processus de validation de Sage 100 Workflow.

Sur le même modèle, Sage 100 Suite RH apporte la gestion de la paie, le suivi financier de la formation, la gestion des carrières et des compétences, la gestion des temps… selon les besoins de l’entreprise. De quoi collaborer ou suivre toute l’activité RH en un ou deux clics : tableaux de bords personnalisés (150 états prêts à l’emploi), actualité sociale en direct (Revue fiduciaire), ou demande de congés via le workflow intranet accessible à l’ensemble des salariés.

Enfin, l’éditeur propose une nouvelle tarification au poste. Sage 100 Suite Comptable et Financière est ainsi proposé à partir de 12.000 euros et 400 euros par poste supplémentaire, Sage Suite RH dès 8.750 euros et 290 euros par poste supplémentaire, et Sage 100 Entreprise à partir de 16.000 euros et 600 euros par poste supplémentaire.

Le Groupe Haba chante Sage en Eurovision

Spécialiste de l’aménagement de lieux pour enfants et fabricant de jouets en bois, Haba France, filiale d’un groupe allemand, emploie 33 salariés, pour un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros. Donc une PME typique de ce marché. “Nous avons commencé avec l’édition Classique de Sage 100, mais je l’ai vite trouvée limitée, et je souhaitais obtenir rapidement un tableau de bord de l’entreprise. C’est pourquoi notre prestataire ActivIT a déployé la version Pilotée de Sage. Résultat : nos commerciaux cliquent sur un bouton et disposent de leur tableau de bord, indiquant (entre autres) avec une flèche rouge ou verte la tendance de leurs résultats. Ils disposent donc d’un outil très simple. La valeur ajoutée est évidente par rapport à la “version propriétaire””, rapporte Mireille Clocheau, directrice générale chez Haba France. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une “version propriétaire”, mais on reconnaît là tout le charme d’un témoignage non téléguidé sur ce projet dont le coût est estimé (par l’intéressée) à environ 35.000 euros (tout compris).

Les commerciaux de Haba France sont donc équipés de PC portables et “accèdent à ces informations via un client Terminal Server ou Citrix. On entend beaucoup parler de mobilité en informatique, mais sur le terrain la réalité des PME en est très souvent éloignée”,souligne Michel Ferrand de chez ActivIT, SSII et centre de compétence Sage en Ile de France. Outre le personnel, les clients d’Haba France apprécient également cette nouvelle réactivité et ce suivi.

À l’origine, le siège souhaitait imposer SAP à sa filiale française. “Cela aurait nécessité plus de temps et d’investissement. Puis, nous avons obtenu l’accord pour déployer Sage, qui peut s’interfacer avec l’ERP du siège”, se souvient Mireille Clocheau. “Aujourd’hui lorsque je montre les tableaux de bord aux dirigeants, ils se demandent pourquoi ils ne peuvent pas obtenir la même chose avec leurs dizaines d’informaticiens.” Délicat exercice d’explication pour les informaticiens concernés. Ah, si les choses étaient aussi simples…


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur