Atom Silvermont & Airmont : Comment Intel va s’imposer au cœur des smartphones et tablettes

Composants
intel atom

Grâce à une nouvelle génération de processeurs, Intel devrait retrouver son leadership technologique sur le dynamique marché des smartphones et des tablettes

Fournisseur des principaux constructeurs de serveurs ou d’ordinateurs, Intel était jusqu’ à présent relativement peu représenté dans l’univers des smartphones et des tablettes, des produits historiquement basés sur des processeurs ARM, moins puissants et donc moins gourmands en énergie.

Mais le vent semble enfin tourner en faveur du fondeur de Santa Clara. La dernière tablette Samsung Galaxy Tab à écran 10 pouces, jusqu’à présent basée sur des processeurs ARM, est désormais propulsée par un processeur Intel Atom « CloverTrail », gravé en 32 nanomètres, offrant des performances supérieures à celles de ses concurrents directs. Selon ABI research, cette puce consommerait de 20 à 40% d’électricité de moins que des technologies alternatives, à puissance équivalente.

Et ce n’est qu’un début. Grâce à une nouvelle finesse de gravure de 22 nanomètres, Intel devrait prochainement introduire une nouvelle génération de processeurs encore plus performants. Baptisées « Silvermont », ces puces Atom sont attendues fin 2013 et devraient équiper micro serveurs (système Avoton), équipements réseaux (système Rangeley), tablettes (système Baytrail) et smartphones (système Merrifield), que ces derniers soient basés sur Android, Windows ou Windows Mobile.

Bénéficiant des innovations des processeurs Intel Core « Haswell » lancés en juin dernier, ces Atom « Silvermont » s’appuieront sur des transistors à trois grilles (FinFet Trigate) consommant toujours moins d’énergie sans pour autant renoncer à la puissance. Cette plate-forme devrait par exemple supporter jusqu’à 8 cœurs, de quoi faire face aux applications les plus exigeantes telles que la virtualisation, la 3D ou le multimédia.

Et Intel n’entend pas s’arrêter là. Tandis que ses concurrents directs envisagent à leur tour d’atteindre une finesse de gravure de l’ordre de 20 nm, le fondeur de Santa Clara pense introduire dès 2014 des puces Atom Airmont, d’une finesse de 14 nm ! Une véritable accélération la loi de Moore, édictée il y a 40 ans par Gordon Moore, le co-fondateur d’Intel, et qui devrait grandement satisfaire les centaines de millions d’utilisateurs de smartphones et de tablettes, tout particulièrement en milieu professionnel.

Publi-redactionnel : Découvrez l’avenir de l’informatique mobile en participant au séminaire Intel, le 2 octobre prochain !

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur