Atos Origin: la relance attendue avec la présidence de Ph.Germond

Le plan de sauvetage de la société de service s’avère fructueux. Pour le 1er semestre 2007, le groupe a porté son résultat net à 57 millions d’euros, contre 10 millions l’année passée, même période.

Le chiffre d’affaires a progressé de 2,7% à périmètre constant et de 7,2% avec la croissance externe (acquisitions), pour atteindre 2,89 milliards d’euros.

La marge brute opérationnelle a légèrement baissé proportionnellement au chiffre d’affaires: 118 millions d’euros, soit 4,1% (contre 4,9% sur le 1er semestre 2006). Explication: 29 M? de coûts de restructuration.

Ces chiffres rassurants confirment que la SSII affiche sa capacité à se remettre à flot seule -compte tenu des multiples rumeurs de rachat ces derniers mois. Indice du changement de management à venir: ces résultats ont été présenté par Philippe Germond, nommé vice-président il y a quelques mois et annoncé comme président pour le 1er octobre prochain, date à laquelle Bernard Bourigeaud, actuel président lui aura officiellement cédé son fauteuil.

Pour rappel, Philippe Germond a commencé sa carrière chez HP, avant de rejoindre SFR en 1995 comme directeur général. Devenu un proche de Jean-Marie Messier, il a été membre du comité de direction de Vivendi Universal. En janvier 2003, il a rejoint Alcatel où il est nommé directeur général et perçu comme potentiel successeur de Serge Tchuruk. Mais il sera écarté et le poste sera attribué en 2007 à Patricia Russo, ex p-dg de Lucent.