AT&T Wireless attire d’autres prétendants: surenchères?

Cloud

Cingular paraît le mieux placé mais T-Mobile, Vodafone, NTT DoCoMo et Nextel sont aussi sur les rangs…

Nous évoquions ce mercredi 14, la très probable méga-fusion dans le paysage de la téléphonie mobile américaine entre le numéro trois, AT&T Wireless, et le numéro deux, Cingular. Or, si ce dernier paraît le mieux placé, le bal des prétendants ne fait que commencer, en réalité.

Cingular a donc du souci à se faire. Le premier opérateur de télécommunications européen, l’allemand Deutsche Telekom, se dit très intéressé par un rachat via sa filiale T-Mobile, selon le quotidien allemand Boersen Zeitung. Mais AT&T Wireless, avec une capitalisation de marché de 23 milliards de dollars, sera un gros morceau à avaler -observe Boersen Zeitung. De son côté, le Wall Street Journal évoque l’intérêt porté par le japonais NTT DoCoMo et l’américain Nextel Communications pour le troisième opérateur mobile US. Vodafone, qui détient 45% du capital du leader local Verizon Wireless, pourrait également se mettre sur les rangs mais cela suppose qu’il cède au préalable ses intérêts minoritaires dans Verizon Wireless pour prendre ensuite le contrôle total d’ATT Wireless.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur