Au nom du père, du fils, et de i-Fairy

Régulations

Au Japon, les robots célèbrent les mariages

L’officiant avait des yeux globuleux. Le 15 mai, Tomohiro et Satoko, deux jeunes japonais, ont choisi de se marier avec la bénédiction de I-Fairy, un petit robot multifonctions. Sa voix peut être programmée et ses mouvements sont gérés par un logiciel supposé harmoniser les gestes avec le discours. Il a été présenté au CES 2010 par Kokoro, fabricant spécialisé dans les robots.

« Amitié » ou super coup de pub ?

Ce n’est pas la première fois que les japonais expérimentent de nouveaux usages pour les robots. On connaissait déjà le robot sommelier, par exemple, développé dans l’archipel nippon, ou encore les robots mannequins. « Je crois que les Japonais sentent vraiment que les robots sont nos amis », a déclaré la mariée, rapporte Rue 89 .

Le signe que les robots font vraiment partie de la vie quotidienne au Japon? Ou un super coup de pub de Kokoro, dont la mariée est une salariée – manifestement modèle? La presse, en tout cas, avait été conviée pour immortaliser l’heureux événement.

La mariée est virtuelle De la première rencontre romantique aux soirées devant la télé, charentaises aux pieds… Sur leur Xbox, les Japonais vont pouvoir simuler toutes les étapes d’une vie de couple, dans le nouveau jeu développé par Idea Factory.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur