Automobile: l’achat en ligne entre dans les moeurs

Régulations

La politique tarifaire agressive des sites spécialisés dans la vente de
voitures commence à porter ses fruits

Selon le quotidien Le Figaro, dans l’Hexagone, il se vend une voiture neuve sur la Toile toutes les vingt minutes. Acheter en ligne par l’intermédiaire d’un concessionnaire en ligne est entré dans les m?urs des Français.

Il faut dire que dans notre beau pays, nous sommes particulièrement friands de réductions, de rabais et autres soldes et en moyenne les voitures en vente sur la Toile sont 15% moins chères. En 2006, le site leader du secteur Auto-ies.com a vendu pas moins de 7.200 véhicules.

Certes, il ne s’agit là que d’une goutte d’eau si l’on rapporte ce chiffre aux 2 millions de voitures neuves vendues par les concessionnaires traditionnels, mais ce résultat témoigne d’un début d’engouement pour ce bon plan en ligne.

La logique de ses e-commerçants est parfaitement huilée. Pour obtenir des tarifs aussi séduisants, ils achètent leurs véhicules directement aux concessionnaires ou ils les font importer.

Rappelons que les concessionnaires organisent ce qu’ils appellent des primes de fin d’année, en clair ils accordent des avantages financiers à un vendeur qui dépasse les 1.000 voitures…

Si pour l’instant cette étroite collaboration semble fonctionner, il existe tout de même un risque de cannibalisation d’un réseau de distribution sur l’autre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur