Quand l’autorité des DSI progresse hors board

DSIProjets

L’influence des décideurs technologiques a augmenté depuis la pandémie, selon 6 DSI sur 10 du « CIO Survey 2020 » de Harvey Nash et KPMG .

Votre influence dans l’entreprise a-t-elle augmenté durant la crise sanitaire ?

61% des 4200 responsables des systèmes d’information et décideurs technologiques interrogés dans le monde ont répondu par l’affirmative. C’est ce que révèlent les premiers résultats du « CIO Survey 2020 »* de Harvey Nash (recrutement) et KPMG (conseil).

Aussi, 61% des DSI et CTO interrogés ont déclaré siéger au conseil d’administration de leur entreprise en 2020. Mais ce taux reste inférieur aux 71% enregistrés en 2017. L’influence ne passerait donc pas forcément par une représentation permanente au board ou au comité exécutif.

Durant le confinement du printemps 2020, les DSI ont gagné en visibilité en accompagnant la bascule vers le travail à distance. Une perspective durable. 43% des répondants s’attendent à ce que plus de la moitié des effectifs continuent de télétravailler.

Dans ce contexte, la surface d’attaque augmente et, avec elle, l’exigence de cybersécurité.

Investir la cybersécurité

La dépense IT médiane de l’ensemble des organisations concernées par l’enquête a augmenté d’environ 15 milliards de dollars par semaine, trois mois durant. Et ce pour soutenir et sécuriser le travail à distance et ses aménagements.

Il n’est pas question de transiger avec la continuité d’activité. Au-delà de cet enjeu, la cybersécurité est, avec le cloud, une priorité d’investissement technologique.

La cybersécurité devrait ainsi résister au repli attendu des dépenses IT mondiales. Avant la pandémie de Covid-19, 51% des répondants s’attendaient à une hausse de leur budget IT au cours des 12 prochains mois. Ils étaient moins nombreux (43%) à le penser cet été.

L’autre interrogation concerne l’inadéquation entre la demande et l’offre de compétences.

Monter en compétences

Quelles sont les compétences les plus recherchées ?

Les compétences en cybersécurité sont les plus souvent citées (35%).

Les trois autres compétences technologiques les plus demandées concernent la gestion du changement organisationnel (27%), l’architecture d’entreprise (23%), l’infrastructure technique et l’analyse avancée de données (22% respectivement).

« La technologie n’a jamais été aussi importante pour assurer la survie et la croissance des organisations », a déclaré Steve Bates, responsable mondial du CIO Center of Excellence de KPMG International. Pour les dirigeants et les responsables technologiques, l’efficacité opérationnelle et l’engagement client/utilisateur restent des fondamentaux.

*Pour l’enquête de Harvey Nash / KPMG (« CIO Survey 2020 ») 4200 directeurs des systèmes d’information (DSI) et responsables technologiques ont été interrogés en décembre 2019 et à nouveau entre juin et août 2020, dans 108 pays.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT