Avant les JO, la Chine ouvre le Web…mais pas trop

Régulations

Le comité chinois d’organisation des jeux a assuré le CIO de sa bonne foi. Toutefois, l’ouverture du Web devrait rester partielle

La démocratie et les libertés individuelles, surtout sur le Web, doivent être fournies à très petites doses sous peine de devenir des éléments de subversion. De fait, la Chine les manie avec précaution. En gage de leur bonne foi, l es autorités chinoises organisatrices des Jeux Olympiques (JO) ont assuré aux membres du CIO un accès à Internet conforme au standard olympique, d’après une inforamation de PC World.La décision a été saluée par Hein Verbruggen, président de la Commission de la coordination des Olympiades et membre du CIO, en visite en Chine.Néanmoins, le standard olympique version chinoise comporte quelques subtilités. Surtout depuis les récentes manifestations tibétaines. L’une des preuves d’ouverture consistera à diffuser les JO sur le Web avec un léger retard, histoire de s’assurer qu’aucun manifestant ne vienne perturber le déroulement des épreuves. Le site YouTube, plate-forme de diffusion des dernières manifestations tibétaines, devrait rester accessible, sous l’œil très vigilant des autorités.Les sites commerciaux, en partie touchés par la censure, devraient eux aussi être accessibles, assuré Hein Verbruggen.

L’accès à l’encyclopédie collaborative en ligne Wikipédia devrait probablement être élargi, ce qu’ont confirmé des internautes chinois. Cependant, seules les pages en langue anglaise sont pour le moment consultables. Le site chinois reste quant à lui inaccessible.Cette liberté toute relative pourrait fournir aux nombreux internautes chinois un espace d’expression supplémentaire. Toutefois, pour ces derniers, s’exprimer en ligne restera plus que jamais une activité à haut risque.Rappelons qu’en 2005, la collaboration de Yahoo avec les autorités chinoises avaient conduit à l’emprisonnement d’un journaliste. Rappelons également qu’en 2007, Yahoo et MSN avaient signé un engagement de censure. Avec de tels précédents, les JO s’annoncent pour le moins tendus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur