Avast, l'antivirus à 100 millions de dollars

Sécurité

Les 100 millions de dollars du fonds d’investissement Summit Partners va permettre à Avast Software de soutenir la croissance de l’éditeur sur le marché de la sécurité.

L’antivirus Avast est réputé tant pour son efficacité que pour la gratuité de sa version de base pour un usage privé. Deux autres versions, payantes, sont proposées: Antivirus Pro (qui ajoute un pare-feu et un anti rootkit à la version gratuite) et la suite complète Internet Security.

Son éditeur Avast Software revendique protéger 1 ordinateur sur 5 dans le monde. Et il bénéficie d’une communauté de 100 millions de membres qui font remonter les menaces aux laboratoires de recherche de l’éditeur, lequel recense 3000 nouveaux virus quotidiennement. Des solutions qui, selon les résultats de tests indépendants, n’ont rien à envier aux versions commerciales des concurrents en terme d’efficacité.

« Lorsque nous avons lancé la version gratuite d’avast! au début des années 2000, nous nous donnions du temps pour grandir, nous ne pensions pas acquérir une telle popularité mondiale aussi vite », explique Eduard Kucera, président du conseil d’administration. C’est probablement cette popularité qui a intéressé le fonds d’investissement Summit Partner. Celui-ci vient d’investir 100 millions de dollars dans le capital de l’éditeur basé en République Tchèque.

Fondé en 1984, Summit Partners s’est spécialisé dans l’investissement d’entreprises technologiques innovantes, notamment dans le domaine de la sécurité. Parmi les 300 sociétés dans lequel le fonds a investi (dont 125 introductions en Bourse et autant revendues) citons McAfee ( acquis par Intel ), Postini (racheté par Google), Holdings BV Safeboot (racheté par McAfee) et Sybari Software (racheté par Microsoft). Aujourd’hui, c’est donc Avast Software qui reçoit les faveurs du fonds aux références exemplaires.

L’arrivée du nouvel investisseur ne risque-t-elle pas de changer le modèle économique d’Avast? Son Pdg Vince Steckler jure que non. « Avec Summit Partners, nous allons poursuivre notre stratégie visant à offrir une solution à la fois gratuite et de qualité au plus grand nombre. Nous n’avons pas l’intention de changer notre business model et nous conservons notre positionnement de vente au détail. »

Ce dont semble se réjouir Scott Collins, directeur général de Summit Partners qui se joindra néanmoins au conseil d’administration d’Avast Software : « Sous la direction de son PDG Vince Steckler, et de ses co-fondateurs, Pavel Baudis et Eduard Kucera, AVAST Software s’est offert une place unique sur le marché mondial des logiciels de sécurité. Nous sommes heureux d’investir dans cette société et sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec Vince et son équipe pour en soutenir la croissance continue. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur