Avaya ajoute des fontionnalités « business » à l'iPhone

Logiciels

Les salariés européens ont aujourd’hui une raison de demander l’iPhone à leur patron

Avaya a bien l’intention de profiter du succès du terminal hybride de Apple. Le groupe annonce ainsi qu’il dispose d’une solution permettant de transformer le téléphone en un gadget pour professionnels aguerris.

La solution de l’équipementier se nomme one-X Mobile client. Il s’agit d’un logiciel qui devrait débarquer dans les échoppes européennes début 2008, et dont la principale fonction est de permettre une meilleure intégration du combiné dans la plupart des réseaux IP des entreprises. La solution d’Avaya fait du téléphone une solution d’accès à distance aux données « corporate ».

Cette solution logicielle va permettre aux cadres de demander l’iPhone à leurs départements IT, en arguant que l’iPhone est désormais compatible avec les systèmes et les réseaux pros.

Pourtant, les détracteurs de l’iPhone estiment que ses fonctionnalités ne sont pas à la hauteur des attentes d’un utilisateur professionnel, et qu’en plus, le terminal n’est pas « 3G capable » …

Avaya ne compte pas s’arrêter à l’iPhone. Début 2008 plusieurs solutions logicielles vont permettre aux salariés d’utiliser les téléphones de Apple, RIM, Palm, Motorola, LG, Nokia, Samsung, Sanyo, Sony Ericsson dans leurs réseaux entreprises.

Stratégiquement, le positionnement d’Avaya semble pertinent. En combinant, le produit le plus désirable du marché avec des fonctionnalités pros, le groupe pourrait faire mouche…

D’autant plus que la pénétration de l’iPhone chez les pros semble être acquise. Des éditeurs de logiciels comme SAP, ou bien encore salesforce.com commencent à adopter le terminal. Autre signe, SAP a annoncé récemment qu’il allait présenter une nouvelle version de son logiciel de CRM (Customer Relationship Manager) pour l’iPhone (elle est aujourd’hui disponible avec un BlackBerry).

De son côté, le groupe Astaro Corporation, annonce que son appliance Astaro Security Gateway intègre désormais le support du VPN sécurisé par le combiné de la pomme .

Reste que cet essor en entreprise pourrait être freiné par quelques défauts inhérents à l’iPhone qui a été pensé pour le grand public. Outre l’absence de 3G/3G+, la gestion des mails est moins aisée que sur un BlackBerry par exemple. Autre frein, les professionnels utilisent surtout les logiciels Windows comme Outlook. Apple devra donc signer un accord de licence avec Microsoft pour permettre à l’iPhone d’être compatible avec Exchange. Ce qui est loin d’être fait.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur