Avec Entreprise 4, Alfresco transpose la gestion de contenus dans le cloud

CloudLogicielsOpen Source

Au printemps, Alfresco lancera son offre de gestion des contenus dans le cloud pour répondre aux besoins de mobilité et collaboration des entreprises face à l’usage des nouveaux médias.

Alfresco poursuit l’enrichissement de son offre de solutions de gestion de contenus (ECM). L’éditeur open source annonce sa nouvelle plate-forme : Alfresco Entreprise 4. Parmi les nouveautés, notons le HTML5 pour la collaboration sur des contenus sociaux et un accès mobile enrichi destiné aux tablettes. Surtout, la plate-forme adopte le cloud pour mettre en oeuvre un nouveau service de collaboration : « Alfresco in the cloud », pour l’heure, en version bêta privée.

Au delà des innovations technologiques et des performances (triplement de la vitesse de chargement des contenus notamment), la nouvelle plate-forme répond au besoin des entreprises d’adresser les nouvelles méthodes de travail de leurs salariés, plus mobiles, plus flexibles et plus collaboratives. Ainsi, la solution de l’éditeur d’ECM répond à l’utilisation des tablettes et smartphones dans l’univers professionnel, et s’intègre de manière transparente aux outils de production en ligne que sont Google Docs, Microsoft Office (365, Web App), Apple iWork sur iPad, Adobe Creative Suite, PDFExpert, Quickoffice HD… Une réponse qu’Alfresco qualifie de « Contenu Connecté au Cloud » (CCC).

En résumé, CCC permet de rendre accessible un contenu depuis n’importe quel équipement, fixe ou mobile, avec la possibilité d’être intégré ou synchronisé avec d’autres services cloud (que celui d’Alfresco), et d’être publié directement sur des sites sociaux (YouTube, Facebook, Twitter…) tout en restant sous le contrôle de l’entreprise. Une offre que seul le modèle open source peut proposer, selon l’éditeur qui estime que, prisonniers d’architectures et de modèles économiques « d’ancienne génération », les ECM propriétaires n’ont pas d’équivalent. Pas plus que les fournisseurs de services cloud « car leur approche uniforme, uniquement dans le cloud, et leur manque de métadonnées et de workflows les empêchent de répondre aux besoins des grandes organisations ».

1 To d’espace de stockage gratuit

« Les logiciels d’entreprise n’ont jamais autant eu pour priorité que de permettre aux utilisateurs de collaborer depuis n’importe quel équipement, avec les outils de leur choix et quel que soit l’endroit où ils se trouvent, estime John Powell, cofondateur et directeur général. Alfresco est aujourd’hui le seul acteur du marché capable de coupler la puissance du cloud avec une solution qui réponde aux exigences des organisations, et qui apporte une création de valeur optimale pour les entreprises et pour leurs collaborateurs. »

Une vision qu’Alfresco mettra en oeuvre depuis sa plate-forme Entreprise 4 en lançant de nouveaux services dans le courant de l’année. Au printemps, Alfresco in the cloud permettra la gestion des contenus et de collaboration dans le nuage. Dans ce cadre, les clients souscrivant avant le 29 février bénéficieront d’1 To d’espace de stockage gratuit. La solution s’accompagnera ensuite de l’intégration au service de stockage en ligne Dropbox. Enfin, toujours au printemps, Alfresco proposera un connecteur cloud permettant aux entreprises de gérer de manière synchronisé les contenus distants et sur site. De quoi répondre aux tendances de fond que sont la mobilité, le social software et le cloud en entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur