Avec Essentials 2007, Microsoft ouvre System Center aux PME/PMI

Régulations

En proposant une solution préparamétrée et simplifiée de son logiciel
d’administration et de supervision du système d’information, Microsoft s’adresse
aux PME/PMI. Il vise ainsi un marché détenu par des acteurs comme LANDesk
(racheté en avril 2006 par Avocent)

Comme annoncé dans son plan de route en 2006, Microsoft lance System Center Essentials 2007, « une solution d’administration unifiée destinée aux PME disposant de 50 à 500 postes de travail, et permettant à des équipes informatiques réduites de gérer efficacement leurs environnements informatiques, »soutient Robert Reynolds, senior product planner chez Microsoft.

Répondre au besoin d’administration d’équipes techniques réduites

Réduites à quelques informaticiens, les équipes techniques des PME/PMI nécessitent pourtant des solutions de gestion globales permettant de comprendre et de surveiller les environnements informatiques afin de réduire les pannes et les temps d’indisponibilité, et d’intervenir au plus vite, de façon proactive si possible. Néanmoins, ces entreprises disposent rarement des spécialistes nécessaires pour mettre en place une telle supervision, ni du temps nécessaire. Pourtant, la plupart d’entre elles doivent utiliser de multiples logiciels indépendants destinés chacun au management d’une partie spécifique du système d’information, et sans coordination.

« Essentials 2007 propose un monitoring proactif basé sur la gestion et le suivi des actifs informatiques. Sa console d’administration unique et centralisée permet de gérer les serveurs, les postes clients, le matériel, les logiciels et les services. De plus, ses fonctions d’automatisation des tâches complexes, de déploiement et la mise à jour des logiciels clients et serveurs, simplifient le travail de l’administrateur, »précise Robert Reynolds. En simplifiant au maximum les interfaces, Microsoft cherche à ouvrir ce type de produit à tout utilisateur disposant néanmoins des connaissances minimales d’administration afin de comprendre la portée de ses actions. Par ailleurs, l’installation simple, avec découverte automatique des équipements connectés au réseau et autres logiciels, accentue encore la sensation de simplicité. Essentials 2007 prévient automatiquement l’administrateur en cas de problème ou de mises à jour à installer. « Il peut, le plus souvent, déployer les patches sans interrompre ni les utilisateurs, ni les serveurs ni le réseau, » souligne Robert Reynolds.

Une version bridée, complète et adaptée

Essentials 2007 se positionne comme une solution tout-en-un, un intégré de l’administration avec des fonctions très intégrées reposant sur une architecture commune. La base de gestion des configurations (CMDB) incarne le socle technologique de la solution, et cette version PME/PMI dispose de la même base de connaissances que System Center. Quelles sont alors les limites par rapport à la version originale ? « Les besoins étant plus ciblés et limités pour ce type d’entreprise, SC Essentials est limité dans sa capacité à évoluer en puissance (scalability), et bénéficie d’un paramétrage spécifique répondant à tous les besoins des PME/PMI. De même, la résolution de problème apporte des solutions issues de la base de connaissance, mais prédéfinies et que l’administrateur ne peut modifier. Bref, la solution propose moins de flexibilité. Pour autant, ces clients n’en ont pas forcément besoin, et n’expriment pas ce type de demande. Sion, la version complète est également disponible, » répond Robert Reynolds. Si la panoplie de fonctions personnalisables reste limitée, toutes les fonctions du produit d’origine sont fournies. Bien entendu, pour adapter le produit aux PME/PMI l’éditeur ne s’est pas contenté de définir une ergonomie et un graphisme spécifiques, mais s’est aussi appuyé sur leurs meilleures pratiques afin de choisir les meilleurs paramétrages.

Une intégration simplifiée avec la sécurité maison

« Sur le terrain, on constate que l’administration des systèmes et la sécurité sont souvent confiées à des équipes différentes. Pourtant, ces deux fonctions doivent forcément coopérer pour obtenir des résultats performants et cohérents. Nous proposons donc une intégration simple et étroite entre Essentials 2007 et nos solutions de sécurité ForeFront, » lance Robert Reynolds. Néanmoins, sorti de l’environnement Microsoft point de salut ! Un reproche qui s’adresse également à des nombreux concurrents de l’éditeur. Une sécurité et une administration centralisées pour PME/PMI : soit ! Mais, ces entreprises disposent bien souvent de serveurs Unix oud e type eSeries. On pourra avancer que les systèmes d’administration peuvent coopérer et échanger des informations. Et que devient alors l’argument de la simplicité ? Espérons que les éditeurs et l’écosystème proposent des solutions adaptées et aussi simples et intégrées.

Essentials 2007 est proposé sous la forme d’un serveur d’administration intégrant le support de 50 clients et de 10 serveurs à partir de 200 dollars, avec un tarif augmentant par paliers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur