Avec Evolium, Alcatel cherche à se renforcer dans l’UMTS

Cloud

Après les rumeurs autour de Nortel, le groupe français s’est emparé des parts de Fujitsu dans Evolium

Le dossier UMTS semble être une priorité pour Alcatel. Acteur moyen dans ce secteur, il détient une part de marché de 6% (avec Lucent) contre 30% pour Ericsson et Nokia-Siemens et 10% pour Nortel.

Interrogé mardi par Reuters, une porte-parole d’Alcatel avait indiqué que le groupe était “ouvert à toutes les options qui nous permettraient de nous renforcer dans cette technologie”. Avant que la fusion avec Lucent ne soit bouclée, le groupe semble vouloir multiplier les opérations.

Ce mercredi, différentes sources estimaient que la reprise des activités 3G de Nortel était en bonne voie (lire notre article). “Selon nos contacts industriels chez Nortel France, le processus d’acquisition semble assez bien avancé”, explique Vincent Maulay, analyste chez Oddo Securities.

Aujourd’hui, les Echos révèlent qu’Alcatel vient de racheter la part de 34% du japonais Fujitsu dans leur coentreprise Evolium pour un montant non dévoilé.

L’équipementier français, qui a confirmé l’information au journal, détient ainsi 100% de cette coentreprise spécialisée dans les équipements pour réseaux mobiles de troisième génération.

Ces deux opérations permettraient donc à Alcatel de doper sa part de marché, mais aussi de renforcer ses positions face à l’essor des groupes chinois (Huawei et ZTE) dont les activités internationales dans la 3G sont en forte croissance.

Un contrat de 30 millions d’euros en Irak

Alcatel fournira une infrastructure radio nationale à Iraqi Telecommunications & Post Corporation, seul opérateur de téléphonie fixe dans le pays.

Le contrat sera financé par la Banque mondiale, précise l’équipementier télécoms dans un communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur