Avec IKVM, Microsoft .NET se rapproche de Java

Logiciels

IKVM permet de faire fonctionner du code Java au sein de Microsoft .NET. Ce projet devient aujourd’hui compatible avec les applications « desktop » utilisant AWT ou Swing.

IKVM est un projet qui vise à fournir un compilateur Java capable de créer du code adapté à la plate-forme .NET de Microsoft, ou à son clone open source, Mono.

Dans un des billets de son blogue, Jeroen Frijters, responsable du projet IKVM, nous informe que les applications Java « desktop » passent de mieux en mieux sous IKVM. Ceci est dû au travail effectué sur le support des librairies graphiques AWT et Swing, qui commence visiblement à donner des résultats.

Si les applications massives, comme Eclipse ou NetBeans, ne se lancent pas encore sous IKVM, les démonstrations officielles de Swing fonctionnent de façon plus que correcte, avec un rendu 100 % fidèle à l’original. Le couple IKVM/.NET est donc en passe de devenir un véritable concurrent du JRE (Java Runtime Environment) de Sun Microsystems.

Rappelons que le but de ce projet est triple : remplacer purement et simplement la machine virtuelle Java de Sun Microsystems par le couple IKVM/.NET, permettre la création d’applications .NET écrites en Java et utiliser des librairies Java dans des applications .NET (quelque soit le langage utilisé pour les créer). Cette dernière fonctionnalité est essentielle pour les développeurs professionnels qui ont basculé du monde Java vers la plate-forme .NET, mais qui souhaitent pouvoir réutiliser leur ancien code au sein de nouveaux projets.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur