Avec KaZaA Plus, le P2P s’officialise et devient payant

Régulations

Distribué par Titus Interactive au prix de 29,95 dollars, KaZaA Plus est la version officielle et payante du logiciel d’échange de fichiers en ‘Peer-to-Peer’

Hewlett-Packard a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, révisé ses objectifs à la hausse, et annoncé un plan de rachat d’actions pour 6 milliards de dollars. Le titre a bondi de plus de 4 % à Wall Street et entraîné les valeurs technologiques dans son sillage, avant de terminer la séance sur une hausse plus modérée de 2,09 %. Les investisseurs vont maintenant porter leur regard sur

Dell, qui a bien négocié le retour de millions de batteries de portables potentiellement défectueuses, mais publiera ses résultats trimestriels dans la soirée. Le titre a gagné 0,31 % à la clôture, mais depuis plongé de -5,5 % sur les transactions en ligne. Paradoxe du marché, nous évoquons depuis quelques jours les risques de tensions sur les valeurs des semi-conducteurs, accentués par la prudence de l’équipementier Applied Materials, dont cependant le titre a progressé de 0,64 %. Mais les valeurs américaines du secteur continuent de se redresser. Soitec a su en tirer profit, le titre a gagné 5,31 % au cours de cette séance, et plus de 13 % sur les trois dernières séances. STMicroelectronics a suivi et gagné 2,57 %. Alcatel a progressé de 1,58 %. A Wall Street, AMD, le challenger d’Intel, a confirmé le retour de confiance des marchés pour les valeurs technologiques et profité du relèvement de la recommandation de Citigroup pour bondir de plus de 7 %. La Bourse de Paris a résisté à la pression des valeurs pétrolières, en particulier Total, qui reculent avec les cours du pétrole, et après avoir évoluée dans le rouge s’est redressée avant la clôture. Le CAC 40 a terminé sur une hausse de 0,15 % à 5.144,84 points. A l’image des places boursières européennes, la Bourse de New York a clôturé sur une hausse symbolique, la bonne tenue des technos n’ayant pas suffi à maintenir le rythme imprimé depuis le début de la semaine. Le Dow Jones a progressé de 0,07 % à 11.334,96 points et le Nasdaq de 0,38 % à 2.157,61 points. Après avoir, pour la troisième séance consécutive, perdu du terrain, le dollar a fini par se reprendre légèrement, à 1,2825 dollar pour 1 euro. La publication de l’indice d’activité de la Réserve fédérale de Philadelphie en nette hausse, à 18,5 en août contre 6,0 en juillet, l’a aidé à sortir de la spirale baissière. Le cours du pétrole au Nymex s’est placé à proximité de la barre des 70 dollars, à 70,06 dollars le baril de brut léger. Business Objects 3,65 %, Dassault Systèmes 3,24 %, Oberthur CS 2,63 %, Alten 2,30 %, Atos Origin 2,27 %, Capgemini 1,98 %, Steria 1,59 %, Thomson 1,54 %, UbiSoft 1,43 %, Iliad 0,98 %, GFI Informatique 0,78 %, France Telecom 0,61 %. Gemalto recule de -0,11 %, Sopra Group -0,19 %, EADS -1,14 %. A Wall Street, Red Hat a progressé de 11,54 %, eBay 7,16 %, Amazon.com 4,08 %, Yahoo 1,83 %, Oracle 1,74 %, IBM 0,35 %, Adobe 0,06 %, et Microsoft stable. A la baisse, Sun -2,07 %, Qualcomm -1,67 %, Cisco -1,18 %, Symantec -0,93 %, Apple -0,57 %, Google -0,50 %, Intel -0,27 %, Electronic Arts -0,10 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur