Avec la vidéo-conférence, EDS vise à économiser un vol sur trois

Régulations

Le géant du service informatique/télécom mise sur les solutions
videoconferencing de l’opérateur Verizon Business. Objectif: réduire
d’un tiers les déplacements en avion et diminuer ainsi de 25% ses émissions de
C02 !

EDS, l’un des leaders de l’externalisation, a décidé de réduire ses déplacemeents en avion, à commencer par l’Australie et la Nouvelle Zélande en ayant recours de façon systématique, ou presque, à la vidéo-conférence.

Avec l’aide de son prestataire, Verizon Business, des estimations de coûts ont permis d’établir qu’au miniumum un déplacement en avion sur trois pourrait être supprimé. En conséquence directe, la réduction des émissions de C02 serait de 25 % au minimum d’ici à 2010.

Verizon Business, fournisseur de solutions en technologies de l’information, a ainsi été choisi pour mettre en place les prestations de video-conférence, annonce un communiqué de ce 31 juillet.

Dès à présent, les dix sites pilotes de la SSII installés sur l’Australie et la Nouvelle Zélande ont été connectés par le réseau Verizon Private IP. Le prestataire fournit une bande passante dédiée qui garantit la qualité et la sécurité des transmissions vidéo en temps réel.

Si ce projet pilote confirme les économies réalisables et le bon accueil de ces changements de pratiques, EDS compte bien élargir l’expérience à tous les principaux sites du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur