Pour gérer vos consentements :

Avec le PI330, Zotac frappe un grand coup dans les micro PC

Nous nous sommes penchés hier sur le phénomène des mini PC, avec la présentation des offres d’Intel et de Gigabyte basées sur des composants de nouvelle génération (voir l’article « Les mini PC d’Intel et de Gigabyte adoptent les puces Broadwell-U »).

Toutefois, une nouvelle vague de machines monte aujourd’hui en puissance : les micro PC. Un format popularisé par la multiplication des ordinateurs prenant la forme d’une clé USB. Ces derniers adoptent en général des puces ARM. Intel tente de s’infiltrer sur ce secteur avec son Compute Stick. Un produit présentant cependant des caractéristiques plutôt décevantes (voir « CES 2015 : le Compute Stick d’Intel attendu pour mars »).

Une offre enfin adaptée à Windows 8

Comme souvent dans le monde des mini et micro PC, c’est Zotac qui créé la surprise, avec une  autre version de son ZBOX pico, un PC de petite taille (11,6 x 6,6 x 1,9 cm), qui abandonne le processeur Intel Atom Z3735F pour un Atom Z3775. Une modification qui change tout !

La fréquence de base de ce composant quadricœur ne gagne que 9,8 %, à 1,46 GHz, mais le processeur accepte maintenant 4 Go de RAM en dual channel, contre 2 Go de RAM en single channel pour le Z3735F. Windows 8.1 avec Bing, qui équipe ce PI330, devrait donc avoir enfin de l’espace pour s’épanouir pleinement. Sans compter sur le fait que le dual channel permet de gagner plus de 60 % en bande passante mémoire, ce qui aura un impact notable sur les performances de la machine.

Autre avancée, une fréquence de pointe qui passe à 2,39 GHz, contre 1,83 GHz précédemment, soit +30 %. Enfin, la fréquence maximale du GPU gagne 20 %. Gravé en 22 nm, l’Atom Z3775 consomme environ 2 W en utilisation courante et propose le support des instructions 64 bits, la prise en charge de la virtualisation et l’accélération des opérations de chiffrement.

Double écran et 64 Go de stockage

Pour son ZBOX pico PI330, Zotac abandonne le modèle à 32 Go d’espace de stockage. Une bonne chose, sachant qu’une installation de Windows et d’Office avec leurs mises à jour pouvait suffire à remplir cette espace. 64 Go seront proposés en standard. Un lecteur de cartes mémoire permettra d’étendre la capacité de la machine.

La connectique est toujours aussi complète, avec des ports USB 3.0, deux sorties vidéo, de la connectique audio et une prise Ethernet Gigabit (contre du 10/100 Mb/s sur le PI320). Wifi et Bluetooth sont toujours proposés en standard.

Le prix de ce micro PC n’a pas encore été précisé, mais devrait rester sous la barre des 250 euros TTC. Une alternative intéressante aux mini PC traditionnels, mais également aux clients légers, que cette machine pourra facilement concurrencer grâce à sa solide connectique réseau.

Signalons que Zotac a profité du CES pour présenter également une autre offre ZBOX pico, pourvue cette fois-ci d’une puce AMD, le pico PA330. Ses 2 Go de RAM et 32 Go d’espace de stockage en limiteront toutefois fortement les possibilités. À noter, le PI330 sera lui aussi livré dans une version pourvue de 2 Go de RAM. Nous n’en conseillons toutefois pas l’usage sous Windows 8.1.

À lire aussi :
La révolution silencieuse des mini PC
Un Raspberry Pi intégré dans un client léger
CES 2015 : HP lance un mini PC à 190 euros

Crédit photo : © Zotac

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

1 jour ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

1 jour ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago