Avec LiberTP, Bull troque Cobol et C contre Java et cloud

CloudLogicielsVirtualisation

Bull propose aux entreprises de faire évoluer les applications client-serveur Cobol et C vers un socle Java EE reposant sur JBoss et des technologies de virtualisation signées VMware.

Pour reprendre les termes de Bull, LiberTP est « un moniteur transactionnel de nouvelle génération ». En clair, cette solution permet aux entreprises de porter leurs applications transactionnelles UNIX écrites en C et en Cobol vers un socle applicatif Java EE, hébergé en mode cloud. Une offre qui fait partie du programme « Le Cloud by Bull ».

« Les directeurs des systèmes d’information font face aux défis de la mobilité et du cloud. Ils doivent donc faire évoluer leur infrastructure applicative en toute sécurité et à moindre coût, déclare Jean-François Bauduin, directeur des grands systèmes d’entreprise, Bull Innovative Products. Bull LiberTP a été conçu pour dégager de nouvelles marges de manœuvre. Pour cela, Bull met son savoir-faire dans les systèmes critiques au service des environnements Java. »

Oracle, Red Hat et VMware

Les applications converties restent écrites en C ou Cobol, seul le socle applicatif utilise la technologie Java. Ces applications pourront toutefois être complétées par la suite avec des modules directement écrits en Java (services web ou code dédié). La plate-forme se base sur des technologies bien connues : Java EE d’Oracle, JBoss de Red Hat côté pile middleware et les solutions de VMware pour la virtualisation.

De plus, LiberTP permet d’utiliser PostgreSQL comme outil de gestion des bases de données (en plus de l’Oracle Database). Une offre qui permettra de réduire les coûts, et donc de profiter d’un retour sur investissement plus court.

Crédit photo : © Bull


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur