Avec Mageia 1, la communauté Mandriva accède à l’indépendance

Cloud

La distribution Linux communautaire Mageia est maintenant disponible en version stable. Une offre de qualité, qui devra toutefois trouver son public.

Suite à la réorganisation en profondeur de Mandriva, certains développeurs issus de la firme ont décidé de créer un dérivé (fork) de la Mandriva Linux, du nom de Mageia. Ce dernier est géré par une association à but non lucratif.

Cette distribution Linux est aujourd’hui accessible dans une première livrée stable, téléchargeable pour les machines x86 32 bits ou 64 bits. Un « Live CD » (qui permettra de tester l’OS sans l’installer au préalable) est également disponible. Mageia 1 est le fruit de neuf mois de travaux, effectués par plus d’une centaine de contributeurs. Les outils de configuration de ce système d’exploitation sont – sans surprise – les mêmes que ceux utilisés au sein de la Mandriva. La migration de la Mandriva Linux 2010 vers la Mageia 1 est par ailleurs possible.

L’OS s’architecture autour d’un noyau Linux 2.6.38. Les environnements de bureau KDE SC 4.6.3, GNOME 2.32 et XFCE 4.8.1 sont – entre autres – fournis par défaut. Du côté des logiciels, nous retrouvons les grands classiques, tels les navigateurs web Firefox 4.0.1 et Chromium 11, la suite bureautique LibreOffice 3.3.2, Gimp 2.6.11, Inkscape 0.48.1, VirtualBox 4.0.6, etc. La compatibilité avec les applications Windows est rendue possible par la présence de Wine 1.3.20.

La Mageia 1 est une offre solide, qui devra maintenant effectuer le plus dur du chemin : trouver son public.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur