Avec Matlab, MathWorks part à l’assaut des GPU

Logiciels

Outil bien connu des mathématiciens, Matlab pourra maintenant déléguer ses tâches de calcul à des GPU. Retour sur cette annonce, en compagnie de Gilles Guillemain.

Nous nous sommes entretenus avec Gilles Guillemain, directeur commercial chez MathWorks, au sujet de l’évolution de Matlab, une solution populaire chez les scientifiques, les chercheurs et les industriels. Elle connait également un large succès dans les milieux financiers, en particulier grâce à la Datafeed Toolbox, qui permet d’accéder à des flux de données en temps réel.

Sur quelles avancées travaillez-vous dans le monde du calcul parallèle? Avec le Distributed Computing Server (côté serveur) et la Parallel Computing Toolbox (côté client), nous adressons déjà le marché des supercalculateurs. En partenariat avec NVIDIA, nous avons également présenté une première version bêta de la Parallel Computing Toolbox capable d’interfacer Matlab à CUDA. Une seconde version de test sera diffusée dans deux ou trois mois. Elle permettra d’utiliser les cartes graphiques NVIDIA en direct, sans passer par CUDA. Cette technologie sera livrée en mouture définitive le premier septembre 2010.

Excel pourra prochainement paralléliser ses calculs. Une concurrence pour Matlab? Les deux produits restent différents : Matlab se place plus en amont en terme d’analyses de données. Nous adressons les besoins des ingénieurs financiers et des gestionnaires de risque. Excel est plus axé sur le business intelligence ‘prédéfinie’. Quoi qu’il en soit, nous pouvons nous aussi paralléliser nos calculs et accéder aux bases de données (JDBC ou ODBC). Des macros Matlab peuvent même être embarquées au sein d’Excel.

Le projet open source (et gratuit) Scilab est-il une menace pour Matlab?

La concurrence stimule notre créativité et nous pousse à ajouter de la valeur à nos produits. Scilab existe depuis plusieurs années, mais l’écart entre ce projet et Matlab reste encore significatif. Nous disposons par ailleurs d’une communauté très active ( Matlab Central ) et nous proposons des tarifs accessibles pour les étudiants (99 dollars) et les professionnels de l’enseignement ou de la recherche académique. Les mathématiciens pourront également se rapprocher du réseau Mathrice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur