Avec Open Videopresence, Orange veut rendre l'usage de la visioconférence aussi simple que celui du téléphone

Réseaux

Acteur dominant sur le marché porteur de la visioconférence en entreprise, Orange Business Services compte livrer 500 salles de vidéoconférence immersives d’ici 2011 dans le monde.

“Il faudra que la visioconférence devienne aussi simple à utiliser que le téléphone aujourd’hui.” C’est avec un plaisir à peine dissimulé que Hervé Kauffmann, directeur de Global Communications Solution chez Orange Business Services, annonce l’arrivée prochaine de Open Vidéoprésence. A l’automne prochain (octobre en France, novembre à l’international), Orange Business Services distribuera ce nouveau service de visioconférence qui, comme son nom l’indique, visera à élargir l’usage de la vidéoconférence en entreprise.

Open Vidéoprésence intègre deux nouveautés majeures : la compatibilité avec les principaux réseaux haut débit (IP VPN, RNIS, Internet), matérielle (Cisco, Tandberg, Polycom…) et l’équipement (salle immersive ou visioconférence classique personnelle ou depuis le couple PC/webcam) d’une part; un service de conciergerie “5 étoiles” d’autre part. Concrètement, ce dernier offrira une assistance 24/24 (avec des équipes basées à l’Ile Maurice) en plus de ses capacités à organiser la réunion en offrant des services de réservation des salles (depuis l’intranet, le web, Outlook) et de déclenchement automatique de la réunion en ligne.

AGENDA : conférence Web en direct, ce mardi 7 juillet. IBM et la rédaction de Silicon.fr vous invitent à participer à une table ronde en ligne. Le thème : “Messagerie, conférence web et outils collaboratifs: quels enjeux ? Quelles solutions ? Quelle alternative en ‘live’ ou ‘SaaS ?”. Organisé autour d’un témoignage client (groupe Bayard Presse), ce “web-séminaire” de 50 mn, en direct sur Internet, débutera le mardi 7 juillet prochain, à 11H. Renseignements, inscription ; réagissez sur le sujet, posez vos questions, cliquez ici

L’air de rien Open Videopresence fait un grand pas vers l’interopérabilité. En supportant le mélange des solutions matérielles (salle de visioconférence avec solution de téléprésence, solutions de marques différentes…) et l’interopérabilité des réseaux (le dénominateur commun étant Internet), le service permettra d’organiser des conférences en ligne intra-entreprises mais aussi inter-entreprise (partenaires, clients, fournisseurs…).

A condition d’exploiter le même opérateur de réseau, Orange dans le cas présent. “La vidéoconférence nécessite une haute qualité que seul l’opérateur peut garantir”, justifie Pierre-Louis Biaggi, directeur des opérations chez Global Communications Solution. Il faut en effet assurer un débit de 15 Mbit/s pour assurer une conférence en haute définition (2 Mbit/s en définition standard). Cependant, l’interopérabilité vers un usage inter opérateurs trace sa route. “Nous travaillons avec les autres principaux opérateurs pour développer des passerelles entre nos solutions.” Selon le responsable, les innovations ne sont cependant pas à attendre avant 1 an.

D’ici là, les entreprises auront pu se familiariser avec Open Videopresence qui vient compléter Telepresence Community, une solution d’interconnexion des solutions de vidéoconférence sur le réseau Orange lancée depuis 1 an. Open Videopresence sera commercialisé entre 259 et 489 euros par mois et par équipement selon le taux d’usage des salles. Un tarif qui n’intègre pas l’investissement dans les équipements, lequel peut s’élever entre 10.000 euros pour les solutions “personnelles” et 300.000 euros pour une salle en immersion (le luxe avec trois écrans plats, suivi automatique de l’interlocuteur qui prend la parole, son spatialisé, vidéo haute définition, rapport d’image de 1 pour 1, etc.).

Un prix excessif? Pas pour Hervé Kauffmann. Nous pensons que c’est le bon moment pour l’explosion de la vidéoconférence.” Pour preuves, la baisse de 15% des voyages d’affaires (que les récents crashes risquent d’accélérer) et la recherche de réduction du CO2 qui s’ajoutent aux technologies aujourd’hui matures pour délivrer la vidéoconférence, notamment avec la démocratisation des écrans plats géants, et l’omniprésence de l’image dans nos sociétés industrielles.

“Avec les solutions haut de gamme, les usages explosent”, confirme Pierre-Louis Biaggi. Selon lui, 40% des entreprises de plus de 500 salariés sont aujourd’hui équipées de solutions de visioconférence. Et le taux d’utilisation des solutions haut de gamme (salle immersive) s’élève à 50 %, jusqu’à 70 % dans certains cas, contre 6 % pour les applications traditionnelles de visioconférence. Orange Business Services revendique la place de numéro 1 du secteur avec 5 % du 1,7 milliard de dollars du marché mondial de la téléprésence. L’intégrateur a déjà livré 104 salles immersives dans le monde et vise les 500 d’ici 2011 accompagné du doublement du chiffre d’affaires (soit environ 170 millions de dollars selon nos calculs).

Avec Open Videopresence, Orange Business Services compte bien conserver sa première place sur un marché, certes éclaté pour le moment, mais en progression de 15% par an qui devrait atteindre les 4,2 milliards de dollars en 2014 (selon Frost & Sullivan).

orangevisioconferencevideopresence.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur