Avec SecureLink, Orange conforte son rang dans la cybersécurité

Orange s’installe parmi les champions de la cybersécurité en Europe avec le rachat de SecureLink pour 515 millions €. 

 » Avec plus de 660 employés et 14 bureaux, SecureLink a enregistré un chiffre d’affaires IFRS de 248 millions d’euros en 2018 et servi plus de 2 100 clients dans un large éventail de secteurs. » indique Orange. Une acquisition qui permet à l’opérateur historique  de doubler son volume d’activités.

Fondé en 2003, SecureLink était la propriété  du fonds bahreïni Investcorp depuis décembre 2015. 
Basé aux Pays-Bas, ce fournisseur de services de sécurité informatique compte plus de 660 salariés et 14 bureaux, avec une présence locale dans le nord de l’Europe (Suède, Danemark, Norvège, Finlande, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni).

 » Grâce à son empreinte européenne étendue et à ses capacités accrues, l’organisation fusionnée sera en mesure de répondre aux besoins croissants et de plus en plus complexes de ses clients en matière de sécurité à l’échelle mondiale et de créer de fortes synergies avec le savoir-faire et la présence mondiale d’Orange Business Services » explique le groupe de télécoms.

En janvier dernier, Orange Défense s’était déjà renforcé avec l’acquisition de SecureData pour un montant non dévoilé.

« Cette acquisition permet à Orange de devenir un leader du secteur européen de la cybersécurité, réalisant plus de 600 millions d’euros de chiffre d’affaires PF en 2018 et une présence sur le terrain dans 8 pays européens représentant 75% du marché. » affirme l’opérateur.