Avec Sensinode, ARM se renforce dans l’Internet des objets

Composants

Après les smartphones, l’Anglais ARM espère imposer ses composants dans les objets connectés. Pour ce faire, il met la main sur l’éditeur finlandais Sensinode, un spécialiste de l’Internet des objets.

Pour appuyer sa stratégie de déploiement dans l’Internet des objets, ARM met la main sur le Finlandais Sensinode, un éditeur de solutions spécialisé sur le sujet.

Cette société privée a notamment eu un rôle actif dans la définition de deux standards : Constrained Application Protocol (CoAP), qui permet l’utilisation de Web Services sur des terminaux et réseaux disposant de faibles ressources, et 6LoWPAN, qui optimise IPv6 pour les technologies de communications disposant de peu de ressources en énergie et en bande passante.

L’Anglais ARM va verser les technologies bâties par Sensinode sur la base de ces standards à son projet mbed. Associant plusieurs industriels, ce dernier vise à fournir des briques technologiques Open Source permettant d’accélérer le développement des objets intelligents.

Si le leader des puces pour smartphones met l’accent sur la standardisation de l’Internet des objets, c’est qu’il espère accélérer le développement du marché des objets connectés, objets au sein desquels il entend imposer ses composants.

Les termes de l’acquisition de Sensinode n’ont pas été dévoilés.


Voir aussi
Dossier : Internet est-il prêt pour l’Internet des Objets ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur