Pour gérer vos consentements :

Avec Ubuntu Advantage Storage, Canonical veut faciliter le SDS

Depuis le début de la semaine se déroule à Vancouver au Canada l’OpenStack Summit. Un évènement toujours propice à des annonces et c’est Canonical qui a tiré le premier. La firme derrière la distribution Linux Ubuntu tente une incursion sur les questions du stockage dans les environnements Cloud et plus particulièrement dans le Software Defined Storage (SDS). Le service s’appelle Ubuntu Advantage Storage et s’apparente à « une solution de support pour le SDS », souligne Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical.

Ubuntu Advantage Storage donne la possibilité aux entreprises de déployer des pools de stockage scale-out (évolutive) en utilisant leur propre infrastructure de serveur avec une tarification basée sur la quantité de données écrites sur les ressources de stockage. Traditionnellement, cette tarification se fait sur la base de la taille des disques ou le nombre de nœud de serveurs

Des partenariats dans le SDS

Le choix du prix au volume de données se rapproche selon Canonical des bénéfices attendus du Cloud et fournit une alternative aux architectures traditionnelles de stockage (en ne facturant pas les réplications et l’espace disque non utilisé). La société affirme que le prix du service Ubuntu Advantage Storage commence à partir de 0,022 dollars par Go par mois.

Sur la partie ressources de stockage, Canonical s’appuie sur les briques Open Source comme la plateforme Ceph et Swift, le module de stockage objet présent dans OpenStack. Par ailleurs, la société a conclu des partenariats avec des éditeurs de solutions de SDS comme Swiftstack (reposant sur Swift) et NexentaEdge, la plateforme de Nexenta. Ubuntu Advantage Storage sera intégré dans la version 14.04 LTS Server de la distribution Linux et Canonical assurera le support de niveau 1 (24×7). La liste des partenaires n’est pas figée et devrait évoluer avec le temps.

A lire aussi :

Ubuntu complète, et concurrence, Docker avec Ubuntu Core
Ubuntu 14.10 fait la part belle aux développeurs

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago