Avec Your Commute, LinkedIn donne le temps de trajet pour les offres d’emploi

AppsMobilité

LinkedIn lance la fonctionnalité « Your Commute » permettant à ses utilisateurs de connaître le temps de trajet associé à une offre d’emploi.

LinkedIn fait du navettage un critère de choix dans la recherche d’emploi avec la nouvelle fonctionnalité baptisée « Your Commute ».

Associer la recherche d’emploi à un service de géolocalisation devrait séduire de nombreux utilisateurs du réseau social professionnel.

Un critère essentiel pour les demandeurs d’emploi

En effet, selon LinkedIn « le navettage est un point douloureux pour de nombreux demandeurs d’emploi ». Et de préciser que 85 % des américains seraient disposés à voir leur salaire réduit en échange d’un temps de trajet plus court pour se rendre sur leur lieu de travail.

Ce temps devient ainsi un critère de choix d’une offre d’emploi sur le réseau social.

Il peut même devenir un critère de recherche afin de limiter les recherches aux préférences en la matière du demandeur d’emploi : « Vous pouvez également définir vos préférences de déplacement dans votre tableau de bord Intérêts professionnels afin que nous puissions vous fournir des recommandations d’emploi plus pertinentes qui correspondent à votre style de vie. »

Concrètement, cette nouvelle fonctionnalité permet de saisir un point de départ (l’adresse du domicile), le mode de déplacement privilégié, la durée du trajet et l’heure à laquelle le demandeur d’emploi envisage de partir travailler.

Ces données sont dès lors exploitées pour affiner les recommandations d’offres d’emploi. Le demandeur d’emploi aura ainsi accès au temps de trajet estimé jusqu’à son nouveau bureau, qu’il prévoie de marcher, de conduire ou d’utiliser les transports en commun.

Bing Maps mis à contribution

“Your Commute” est accessible à partir des applications mobiles LinkedIn, sera ajouté au site Web dans les mois à venir et apparaîtra comme un nouveau module sur les offres d’emploi.

Pour les offres d’emplois pour lesquelles le temps de déplacement est disponible, une notification apparaît à l’ouverture de la page d’emploi indiquant «cliquez ici pour voir l’adresse et votre trajet».

Jusqu’à présent, seul un faible pourcentage d’offres d’emploi comprenait l’adresse du lieu de travail, la plupart de celles-ci provenant des sites Web des entreprises et d’autres informations publiques.

LinkedIn a ainsi entrepris un gros travail pour collecter et recouper ces informations.

Quant aux données de localisation et de navigation, elles sont fournies par Bing Maps, le service de cartographie de Microsoft similaire à Google Maps et Apple Plan, via son API.

LinkedIn est entré dans l’escarcelle de Microsoft en décembre 2016 pour 26,2 milliards de dollars.

Depuis lors, des intégrations sont régulièrement déployées, à l’instar de l’ajout de données LinkedIn dans des logiciels Office 365 tels qu’Outlook.

Mais, jusqu’à présent la plupart de ces intégrations ajoutaient des fonctionnalités de LinkedIn à des produits Microsoft. Les temps de déplacement représentent l’un des premiers cas où des fonctionnalités de Microsoft sont exploitées pour créer une nouvelle fonctionnalité dans LinkedIn.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur