Avec Zen, AMD veut devenir le leader des performances

ComposantsPCPoste de travail

Plus complexe, mais aussi plus efficace, le cœur Zen d’AMD promet d’aller concurrencer les offres d’Intel. Notez qu’il adopte le SMT, à raison de deux threads par cœur.

AMD vient de lever le voile sur une nouvelle architecture processeur pour ses puces x86, qui marquera un tournant technologique, avec l’espoir pour la firme d’aller enfin rattraper Intel sur le terrain du ratio performance/mégahertz.

Les cœurs Zen seront en effet capables de traiter 40 % d’instructions de plus par cycle d’horloge que les Excavator actuels. Un bond en performances très important. Cette évolution est rendue possible par l’adoption du SMT (Simultaneous Multithreading) qui permet de supporter deux threads par cœur (tout comme Intel le fait avec l’Hyper-Threading).

Autre avancée, l’intégration d’un système de cache alliant faible temps de latence et haute bande passante. Enfin, des évolutions technologies, comme l’adoption de transistors FinFET en 3D, seront aussi de la partie, avec peut-être des finesses de gravure pouvant descendre jusqu’au 14 nm.

L’efficacité avant les hautes fréquences

Prévues pour 2016, les puces basées sur les cœurs Zen devraient se montrer particulièrement compétitives face aux offres d’Intel. Et pour cause puisqu’AMD calque ses choix technologiques sur ceux de son concurrent.

Les cœurs Zen se veulent en effet plus efficaces à fréquence égale que leurs prédécesseurs. En contrepartie, ils sont aussi plus complexes, ce qui limitera leur capacité à monter en fréquence. Un changement de cap qui n’est pas sans rappeler celui opéré par Intel entre les générations NetBurst (Pentium 4 et dérivés) et Core.

À lire aussi :
AMD lève le voile sur ses APU Carrizo
AMD dégaine un super GPU pour datacenters
Résultats : AMD plonge et abandonne les serveurs SeaMicro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur