Avis d’expert : la nouvelle route de la compétitivité passera par les nuages

Cloud

Cet avis d’expert, signé Hugues Drion, d’Autodesk, se penche sur le cloud, et l’opportunité qu’il constitue pour les PME/PMI.

Hugues Drion, manufacturing sales manager chez Autodesk, aborde aujourd’hui le sujet du cloud computing, et décrit les portes qu’il ouvre aux PME/PMI en matière de conception.

Certaines des innovations les plus exceptionnelles du secteur manufacturier ont été l’œuvre de petites organisations motivées par des défis de conception. Toutefois la technologie évolue et les PME peuvent aujourd’hui bénéficier et tirer parti d’outils qui n’étaient auparavant accessibles qu’aux plus grands groupes, et ainsi rivaliser efficacement avec leurs concurrents de façon équitable.

L’utilisation de ces technologies modernes est cruciale, d’une part pour donner aux ingénieurs les moyens de concevoir de nouveaux projets et solutions, et d’autre part pour relever les défis les plus complexes de l’industrie manufacturière, dans un contexte où les coûts d’exploitation élevés et les ressources humaines limitées affectent même les opérations majeures.

Maîtriser le cloud

Le cloud computing offre des opportunités exceptionnelles pour les fabricants, notamment les extraordinaires performances de traitement hors site. Cette technologie existe depuis des décennies, mais sous des formes différentes. Aujourd’hui, elle s’appuie sur une collaboration traditionnelle localisée et des applications de productivité de bureau remarquables afin de proposer de nouvelles compétences par d’autres voies.

Les services en ligne mettent à la portée des concepteurs et ingénieurs des outils sophistiqués de rendu très performants, d’optimisation des conceptions, de simulation et de collaboration, jusque-là réservés aux organisations qui disposaient de ressources informatiques locales de premier ordre.

Les fabricants s’appuient sur les propriétés du cloud pour étendre l’accessibilité des ressources informatiques, en vue de commercialiser plus rapidement leurs idées pour un coût nettement inférieur, bien plus que ce qu’ils auraient pu imaginer.

Partage d’informations

Dans cet environnement hautement concurrentiel du secteur manufacturier, des méthodes de travail toujours plus collaboratives et flexibles sont de mise. Pourtant, la nécessité d’adapter les pratiques quotidiennes surgit à une période difficile pour l’industrie. La production manufacturière mondiale demeure basse. Elle fait en effet son entrée dans l’année 2012 avec un secteur industriel de la zone euro subissant son cinquième mois consécutif de ralentissement en décembre 2011, comme l’indiquent les derniers résultats des indices de directeurs des achats (PMI). Le secteur manufacturier en Asie souffre également, ses indices PMI affichent un manque de dynamisme, y compris pour les puissances industrielles que sont la Chine et la Corée du Sud.

Confrontés à la rareté des prospects immédiats, les fabricants savent que, pour rester concurrentiels, ils doivent désormais livrer leurs projets dans des délais très courts et imposer à leurs ingénieurs une pression croissante afin qu’ils transforment rapidement les idées en conceptions exploitables, fiables et de bon niveau.

Les fabricants doivent tout d’abord développer rapidement des devis suffisamment bas pour attirer les clients potentiels, mais aussi suffisamment élevés pour garantir un bénéfice. Ensuite, ils doivent cibler des conceptions fiables et de haute qualité. C’est là que l’analyse et l’optimisation des conceptions dans le cloud peuvent s’avérer cruciales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur