Avis d’expert : pourquoi le software defined networking est stratégique

CloudGestion des réseaux
Shaun Walsh - Emulex

Shaun Walsh, vice-président du marketing et développement chez Emulex, fait un rapide point sur le SDN. Un sujet devenu hyperstratégique avec la montée du cloud et de la virtualisation.

On a tendance en ce moment à décliner le terme “software defined networking” à toutes les sauces et il est de plus en plus galvaudé : parle-t-on de stockage, de datacenter ou du véritable SDN ?

De notre côté, nous avons décidé de nous concentrer sur les raisons pour lesquelles les E/S d’un réseau sont stratégiques et de nous intéresser aux nouvelles solutions SDN qui arrivent sur le marché.

Elles prennent mieux en charge les nouvelles technologies de cloud computing et la virtualisation, qui requièrent une architecture réseau moins manuelle et plus souple à configurer, administrer et surveiller. Nous avons également créé un microsite sur tout ce que vous devez savoir sur le SDN. Comme quoi ce terme est précieux pour nous.

Dans notre quête pour expliquer pourquoi les E/S sont si stratégiques, nous nous sommes associés à l’un des meilleurs analystes de tout ce qui commence par “Software-Defined”, Bob Laliberté, d’Enterprise Strategy Group (ESG), pour vraiment définir le SDN ; montrer pourquoi c’est une nouvelle architecture très importante pour les datacenters de demain ; qui sont les acteurs majeurs du SDN ; qui sont ceux qui adoptent le SDN ; et, plus important encore, pourquoi les E/S sont stratégiques pour le SDN.

Bob Laliberté souligne également les différentes approches de sociétés comme VMware (avec Virtual Extensible Local Area Network ou VXLAN) et Microsoft (avec Network Virtualization using Generic Routing Encapsulation ou NVGRE), Emulex étant un participant actif de ces deux protocoles et impliqué pleinement.

Pourquoi les E/S sont-elles stratégiques pour le SDN ?

Le système des entrées/sorties est une nouvelle façon de programmer les environnements SDN, par laquelle, grâce à un système d’E/S intelligent déployé côté « Edge » en périphérie, les entreprises peuvent s’appuyer sur un traitement partagé au niveau « Edge » pour une virtualisation du réseau et des E/S plus efficaces.

Cette capacité est également critique pour les environnements de cloud computing avec des niveaux plus élevés de trafic est-ouest entre les serveurs et des charges de travail plus mitigées dans les environnements de production. La possibilité d’augmenter les performances du CPU stimule l’efficacité à travers le datacenter et permet de mieux contrôler le flux du trafic, ce qui représente les principaux éléments d’une solution SDN intelligente s’appuyant sur les E/S.

De notre côté, nous travaillons dur pour donner naissance à une nouvelle génération de solutions qui répondront aux besoins de ceux qui déploient les environnements de datacenters définis par logiciel, car le SDN conduit vraiment à la création d’une nouvelle classe de solutions intelligentes – et d’architecture – qui est sur le point de croître de façon exponentielle dans les années à venir.

Crédit photo : © Emulex


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur