Avec la 5G, pas de taille unique, mais du sur-mesure : une visibilité globale en temps réel garante de rentabilité

5GCloud

À mesure que la demande en faveur de technologies telles que la télémédecine et les voitures autonomes gagne en importance, les fournisseurs de services de communication (CSP) sont appelés à tirer le meilleur parti de ces nouvelles possibilités de revenus fondées sur la 5G.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Cependant, pour obtenir un retour sur investissement (ROI) optimal à partir de ces applications, les CSP doivent proposer des communications ultra fiables et à faible latence, prendre en charge un grand nombre d’appareils IoT et améliorer le haut débit mobile.

Actuellement, la plupart des réseaux 5G utilisent une architecture non autonome reliant un noyau LTE à de nouvelles fréquences radio qui prennent en charge les bandes disponibles pour la 5G, ce qui permet aux CSP de tirer parti des investissements existants en matière de 3G et de 4G, tout en déployant progressivement des capacités 5G de plus grande envergure.
Toutefois, de nombreux opérateurs commencent à déployer des réseaux 5G autonomes basés sur un nouveau noyau 5G natif du cloud, ce qui leur permet d’étendre les technologies virtualisées au réseau d’accès radio (RAN) et de distribuer des services fondés sur le cloud jusqu’aux terminaux.

Dans leur quête d’un réseau plus rapide et à plus faible latence, les fournisseurs de services doivent garantir la sécurité, les performances et la disponibilité requises pour déployer rapidement les services de la manière la plus rentable possible. Qu’il s’agisse d’une approche autonome ou non, cela nécessitera une visibilité polyvalente, hautement fiable et en temps réel à travers toutes les couches du réseau – des services physiques, virtuels et virtualisés à l’automatisation.

La gestion des architectures ouvertes 5G

En raison de sa complexité, la 5G comporte d’importants défis de gestion pour les CSP, qui cherchent la manière la plus efficace et la plus rentable de progresser. Par le passé, les RAN étaient conçus avec tous les composants provenant d’un seul fournisseur d’équipement réseau. Cette approche se révèle excessivement coûteuse et ne permet pas d’innover comme il se doit dans la perspective de la 5G. Le secteur a plutôt privilégié l’OpenRAN, qui sera finalement indispensable pour que la 5G atteigne son plein potentiel.

La 5G autonome contribue à l’ouverture du réseau en utilisant des architectures virtuelles telles que la mise en réseau définie par logiciel (SDN), la virtualisation des fonctions réseau (NFV) et le découpage du réseau 5G, qui permet aux fournisseurs de satisfaire aux exigences spécifiques des accords sur le niveau de service (SLA) en matière de connectivité, de vitesse et de capacité.

La meilleure façon de garantir la qualité de service et la sécurité de ces architectures est d’utiliser des données par paquets afin d’obtenir une vue d’ensemble de l’infrastructure, ainsi que des applications et des services concernés. Il s’agit notamment de toutes les dépendances au sein d’une architecture ouverte, avec une visibilité de bout en bout de tous les composants des réseaux multigénérationnels, tant physiques que virtuels.

Le contrôle de la santé et de la sécurité de tous les composants passe par le recours à une approche logicielle permettant de gagner en visibilité dans l’environnement réseau d’un CSP et d’effectuer une analyse en temps réel des paquets 3GPP afin de générer des données intelligentes à son point de collecte.

Au vu de la nature dynamique du développement de la 5G et de la complexité de ces réseaux, il est logique que les CSP recherchent une source unique et fiable pour obtenir la visibilité globale nécessaire à la sécurité de la 5G et à la garantie de service. Et plutôt que de miser sur les efforts internes, les CSP seraient bien avisés de choisir un fournisseur indépendant qui propose une approche logicielle abordable offrant une visibilité de bout en bout. Cette approche extérieure est en effet la clé du succès — ce n’est jamais une bonne idée « de laisser le loup surveiller la bergerie ».

Le parcours de la 5G et du cloud des CSP promet d’être long, mais en vaut la peine. Les données intelligentes (Smart Data) et la visibilité qui en résultent sont le secret de prises de décisions éclairées et de mesures décisives qui offriront à la fois des économies de coûts et des informations essentielles aux organisations.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Auteur
En savoir plus 
Directeur Technique
Netscout
Bruce Kelley est Directeur Technique chez Netscout
En savoir plus 

Livres blancs A la Une