Cloud télécom : comment les fournisseurs de services peuvent-ils rester compétitifs ?

CloudGestion des réseauxRéseauxVoIP
Les opérateurs télécoms européens dans la panade | Silicon

Selon le classement Forbes Global 2000, les 54 premières entreprises de télécommunications au monde ont généré 1,5 billion de dollars l’an dernier. Ce chiffre est certes encourageant, mais donne une image déformée de ce secteur qui a également vu ses revenus stagner et ses profits diminuer au cours de la dernière décennie.

La croissance des technologies cloud dans les télécommunications, telles que la virtualisation des fonctions réseau (NFV) et les réseaux définis par logiciel (SDN), offre aux fournisseurs de services des opportunités majeures d’améliorer leur rentabilité.

En investissant dans le cloud pour transformer leur activité, ils peuvent moderniser leur propre infrastructure pour réduire les coûts, rationaliser les opérations et accroître l’agilité des services tout en créant des offres à plus forte valeur, en particulier pour les entreprises, assurant ainsi de nouvelles sources de revenus.

Investir dans la 5G pour générer des revenus futurs

Grâce à une bande passante extrêmement élevée et à une latence ultra-faible, la 5G créera de nouveaux services et cas d’usage pour les fournisseurs de services qui pourront uniquement bénéficier de ces opportunités s’ils y sont préparés.

Ainsi, Google a par exemple récemment annoncé que sa plateforme de jeux, Stadia, proposera des services en streaming 4K aux utilisateurs du navigateur Chrome. Pour cela, Google devra héberger les calculs des unités de traitement graphique (GPU) dans des environnements cloud hautement distribués pour répondre aux besoins de rapidité et de latence ultra-faible. Les fournisseurs de services, quant à eux, sont déjà bien positionnés pour héberger ce service et d’autres afin de générer de nouveaux revenus avec leur infrastructure existante.

Pour se lancer et rivaliser avec ces services à plus forte valeur, les fournisseurs de services doivent investir dans une plateforme cloud télécom agile, fiable, automatisée et sécurisée avec un SDN haute performance pour exécuter des fonctions de réseau virtuel à la fois pour leur propre infrastructure réseau ainsi que pour des partenaires tiers.

Des business models pour le cloud télécom

Les fournisseurs de services disposent de nombreuses options lorsqu’il s’agit de capitaliser sur des modèles économiques pensés à l’ère du cloud. Les trois principaux sont liés à la connectivité, la plateforme et les services numériques. Le choix dépendra essentiellement de leurs propres objectifs stratégiques à long terme et de leur profil d’investissement.

Dans de nombreux cas, ils peuvent choisir de commencer comme fournisseur de services de connectivité et d’évoluer au fil du temps vers un fournisseur de plateformes ou de services numériques à mesure qu’ils investissent dans le cloud télécom pour acquérir une expertise à la fois technologique, humaine et opérationnelle.

Fournisseurs de services de connectivité : ils peuvent tirer parti de leur infrastructure pour offrir des services colocalisés et multilocataires aux fournisseurs de cloud et aux entreprises ayant besoin de distribuer leurs applications ou leurs services réseau dans des lieux où ils n’ont pas de présence physique. Le besoin de distribution est motivé par des applications et des services nécessitant beaucoup de calculs et de latence, ce qui implique une plus grande proximité avec l’utilisateur final afin d’éviter les inefficacités du  » trombonnage  » du trafic vers et depuis un centre de données central.

Fournisseurs de services de plateforme : ils peuvent utiliser leur infrastructure cloud et NFV pour proposer une offre en mode IaaS (Infrastructure-as-a-Service) ou PaaS (Platform-as-a-Service) à plus forte valeur ajoutée dans un environnement virtuel géré et plus complet. L’investissement dans une infrastructure NFV ouverte, flexible et sécurisée est nécessaire, puisqu’il s’agit très certainement d’un environnement multi-tenant. Outre cette technologie, l’offre requiert un investissement dans l’automatisation pour rationaliser le déploiement et l’exploitation à distance d’un environnement cloud dynamique.

Fournisseurs de services numériques : ceux qui disposent de contenus peuvent utiliser leur propre plateforme pour développer et fournir des services numériques, des programmes et des contenus originaux à l’utilisateur final. Dans ce scénario, les fournisseurs de services numériques sont en concurrence directe avec ceux de streaming over-the-top (OTT) qui profitent déjà des services cloud et de la connectivité des fournisseurs de services numériques.

Les offres de contenu délivrées via une plateforme cloud télécom agile peuvent être combinées avec d’autres services, tels que les connexions à haut débit, pour créer une proposition de valeur globale plus convaincante pour les consommateurs. En plus de contribuer à réduire le taux de désabonnement, ce type de service intensifierait la concurrence en raison de la croissance effrénée des services OTT.

Quel que soit le modèle qu’il adopte à l’origine, chaque fournisseur de services de télécommunications a besoin d’un cloud adapté pour soutenir l’évolution transparente de son business model existant vers une infrastructure basée sur NFV et SDN, qui peut être construite avec la flexibilité nécessaire pour prendre en charge une variété de services pour un coût de livraison beaucoup plus faible.

Avec la multitude de nouveaux services que créera la 5G dans les années à venir, les fournisseurs de services sont en excellente position pour générer de nouveaux revenus en adoptant les fonctionnalités cloud, enfin prêtes à tenir leurs promesses.

Auteur
En savoir plus 
Director of Product Marketing
Juniper Networks
Julius Francis est Director of Product Marketing chez Juniper Networks
En savoir plus 

Livres blancs A la Une