Pour gérer vos consentements :
Categories: Data & Stockage

Gouvernance des données simplifiée, clé de l’innovation ?

La crise de la COVID-19 a généré de grands changements sur les marchés, les comportements des consommateurs, les modes de vie et de travail. Survenue en pleine transformation des entreprises, elle a souligné l’importance de l’agilité numérique.

Les entreprises plus avancées dans leur cheminement vers la transformation numérique ont mieux résisté car elles étaient plus agiles, résilientes et capables de s’adapter rapidement aux nouveaux besoins. Il est essentiel d’adopter une stratégie numérique permettant de mettre en place les types d’innovations pour saisir de nouvelles opportunités.

Innovation vs risque, un choix épineux

Dans un récent sondage de McKinsey portant sur plus de 200 entreprises dans des secteurs variés, 85 % ont affirmé que la crise aura un impact durable sur les besoins de leurs clients, montrant que l’innovation est un réel besoin. Cependant, seuls 21 % des dirigeants interrogés sont actuellement confiants quant à leur capacité à saisir de nouvelles opportunités de croissance.

L’innovation a toujours impliqué la recherche d’un équilibre délicat avec le risque, créant une tension saine qui fait de l’échec une partie intégrante du processus. Pour que l’innovation soit vraiment efficace, la capacité à expérimenter rapidement est essentielle. Les cycles d’innovation rapides utilisent de manière optimale les ressources, de budget et de temps, ce qui permet aux entreprises de rester compétitives.

Les données, filet de sécurité face au risque

La confiance peut être augmentée grâce à l’accès à une bonne gouvernance des données, afin de pouvoir prendre des décisions commerciales éclairées et en temps réel. Une entreprise qui maitrise ses données peut en tirer des informations précises et innover avec confiance et enthousiasme.

Préparer les données brutes en vue de leur utilisation est impératif pour disposer en temps voulu de données de haute qualité, fiables et sécurisées qui alimenteront des expériences individualisées attendues par les clients. Cette bonne gouvernance de la donnée permettra de développer des modèles d’entreprise entièrement nouveaux, d’innover et créer des produits intelligents pour garder une longueur d’avance sur les concurrents.

La croissance exponentielle des données peut dépasser les entreprises qui ne sont pas préparées. En effet d’après IDC, 64,2 zettaoctets de données ont été créées en 2020 et le cabinet prévoit un taux de croissance annuel moyen de 23% entre 2020 et 2025. 1

Par conséquent, investir dans une gestion robuste et simplifiée de la donnée permet non seulement de relever les défis actuels, mais prépare également les entreprises pour l’avenir.
La complexité du traitement des données ne fera que s’accentuer avec l’arrivée des nouvelles technologies numériques. Il est essentiel qu’elles se préparent à amplifier les opportunités présentées par les technologies connectées, les réseaux modernes, la 5G et les analyses statistiques.

Les données collectées à la périphérie du réseau deviendront une ressource de plus en plus précieuse : Gartner prévoit que 75 % des données d’entreprise seront créées et traitées en dehors du data center ou du cloud d’ici 2025. Les entreprises auront donc besoin d’une approche cohérente de l’infrastructure, des données, des applications et de la sécurité, car des millions de systèmes seront installés à la périphérie.

Simplifier la gestion des données pour maximiser le potentiel commercial

C’est là qu’interviennent les outils de gestion des données as-a-service. À mesure que la masse de données devient de plus en plus complexe et dispersée, un temps précieux pourrait être perdu dans leur gestion quotidienne. Les entreprises ont ainsi la possibilité de choisir les services technologiques les plus adaptés et de payer uniquement pour les capacités dont elles ont besoin, au moment où elles en ont besoin.

Cela accélère et simplifie l’acquisition, la gestion, la maintenance et l’entretien de l’infrastructure informatique physique. Les clients peuvent faire évoluer l’IT à la demande pour sortir de nouvelles applications, lancer de nouveaux projets et répondre aux besoins changeants de leur entreprise, le tout géré par leur fournisseur technologique. IDC prévoit d’ailleurs que d’ici 2024, plus de 75 % des infrastructures Edge seront consommées ou opérées via un modèle as-a-service.2

Les solutions technologiques as-a-service sont des atouts inestimables pour l’innovation. En simplifiant la gouvernance des données d’entreprise, elles renforcent la confiance, l’efficacité et offrent plus de temps pour leurs prochaines échéances. La confiance est indispensable pour se saisir des défis actuels et favoriser l’innovation.

1 https://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=prUS46286020
2 https://www.idc.com/research/viewtoc.jsp?containerId=US44747919

Recent Posts

VDI vs DaaS: comment faire le bon choix ?

Le choix entre VDI et DaaS peut sembler difficile, car les enjeux sont plus élevés…

6 heures ago

Vol de données : la menace des anciens employés

Les ex-employés ont différentes possibilités de tirer profit des données qu'ils volent : les utiliser…

7 heures ago

FinOps : pourquoi c’est une pratique encore peu déployée

Il est important de nommer un responsable opérationnel dédié au projet FinOps. Les objectifs qu’il…

10 heures ago

EDR : des outils de plus en plus complexes à utiliser

Les PME acquièrent des EDR sans avoir les moyens de les manager et d’en exploiter…

1 jour ago

Pourquoi les développeurs sont les héros oubliés de la crise sanitaire ?

Face à l’impératif, toujours plus fort sur les équipes DevOps, de mettre rapidement en service…

4 jours ago

Budget IT : comment bien préparer 2022

En cette période de fin d’année, les DSI doivent se prêter au délicat exercice de…

6 jours ago