L’intelligence augmentée va transformer l’organisation du travail en 2020

Big DataBusiness IntelligenceData & StockageMachine Learning

L’arrivée de l’intelligence artificielle et de l’automatisation dans le monde du travail n’a pas toujours été perçue d’un très bon œil. Malgré les avantages que ces technologies apportent aux entreprises et à leurs effectifs, la crainte de voir l’humain remplacé par la machine et le manque de connaissances à propos de ces nouvelles technologies ont jusqu’alors minimisé leur impact sur le monde du travail.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

2020 marquera l’émergence d’un nouveau modèle de coopération entre l’homme et la machine. Cette approche sera axée sur la valeur ajoutée créée par cette nouvelle collaboration visant à créer de l’intelligence augmentée. Gartner estime que cette dernière sera à l’origine de la création de plus de 2,9 milliards de dollars de valeur commerciale et 6,2 milliards d’heures de productivité en plus à l’échelle mondiale d’ici à 2021.

Les entreprises qui continueront de reporter leurs investissements dans les technologies d’automatisation (IA, RPA, BPM…) prendront du retard face à la concurrence et perdront ainsi en compétitivité.

Le poids du marché de l’automatisation devrait passer de 13,1 milliards de dollars en 2019 à 20,7 milliards en 2023. Au cœur de cette tendance, l’intelligence augmentée se mettra au service de la montée en puissance d’une nouvelle organisation du travail basée sur la collaboration Homme-machine. Comment cette transition sera organisée ?

L’année de la convergence entre la « main d’œuvre digitale » et les effectifs humains

75 % des entreprises rencontrent des difficultés à recruter des talents ayant les compétences numériques spécifiques, ce qui laisse la place au développement de la « main d’œuvre digitale ». Leur part augmentera d’ailleurs de moitié au cours des deux prochaines années, ce qui illustre un véritable virage vers un futur articulé autour d’une nouvelle organisation du travail.

Cette coopération permettra aux collaborateurs de se concentrer sur des tâches plus stratégiques, créatives, socialement responsables ou encore d’offrir une expérience plus performante à leurs clients. En 2020, les entreprises qui intégreront à leurs plateformes d’automatisation une « main d’œuvre digitale » agrémentée de compétences de Content Intelligence bénéficieront d’un avantage concurrentiel important.

L’optimisation des processus deviendra une nécessité pour prospérer économiquement

Avec l’avènement du marché du Process Mining et la complexité des nouveaux projets de transformation digitale, la gestion des Business Process deviendra une stratégie à part entière pour l’entreprise. Une vision globale s’impose alors pour l’entreprise, qui se traduira par l’adoption de solutions de Process Intelligence pour une maîtrise et une optimisation en temps réel des processus d’exécution accrues. Un contrôle qui va notamment permettre aux entreprises d’améliorer l’expérience client, l’efficacité opérationnelle ou encore d’augmenter leurs bénéfices.

Les grandes entreprises sont attendues au tournant pour servir d’exemple, cependant la tendance peut également émaner des entreprises de plus petites tailles qui opèrent notamment sur des secteurs comme le service après-vente ou le secteur financier.

Un rapport plus éthique à l’innovation transformera les modèles économiques

L’utilisation éthique des nouvelles technologies est le grand défi auquel seront confronté les entreprises lors de la prochaine décennie. Cette prise de conscience, matérialisée par des initiatives comme Tech for Good, a déjà germé dans l’esprit de nombreux dirigeants.

Au regard de l’accélération du rythme de l’innovation, la question éthique est en passe d’être intégrée dès le départ dans les modèles économiques. Il est à la charge des décideurs de savoir reconnaitre si une technologie d’intelligence artificielle est utilisée à bon escient ou non en leur sein. En 2020, les entreprises devront alors remettre en question leur application pour ainsi identifier celles qui vont à l’encontre du respect des données des collaborateurs.

La décennie passée prouve que les technologies d’automatisation détiennent un fort potentiel d’évolution que l’intelligence augmentée vient renforcer. Les entreprises qui font le pari que la « main d’œuvre digitale » conjugué à la valeur ajoutée des effectifs humains en investissant davantage dans les technologies telles que le RPA, l’intelligence artificielle ou encore le Machine Learning se développeront de manière plus profitable et productive.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Auteur
En savoir plus 
directrice France
ABBY
Linda Ameur est directrice France de ABBYY
En savoir plus 

Livres blancs A la Une