Pourquoi la NFV reste-t-elle importante dans un monde en 5G ?

5GOperateursRéseaux

Les fournisseurs de services lancent de nouveaux services plus rapidement que jamais et modernisent les réseaux pour les adapter au nouvel écosystème 5G. Tandis qu’ils optimisent leurs offres et élaborent des types d’utilisation avancés, ils bénéficient de l’aide d’une source inattendue : la virtualisation des fonctions réseau (NFV).

Si de nombreux opérateurs ont achevé les déploiements NFV, ceux-ci ne couvrent généralement qu’une petite partie du trafic du fournisseur de services. Toutefois, la NFV reste le moyen le plus rapide de mettre en place de nouveaux services pour les entreprises et les secteurs industriels.
Elle propose également une capacité supplémentaire pour les applications de l’Internet des objets (IoT). Les fournisseurs de services devraient continuer de s’appuyer sur la NFV à mesure qu’ils augmentent les vitesses de connectivité à l’ère de la 5G.

Relever les défis

L’orchestration et la gestion d’un réseau NFV et d’un réseau traditionnel sont soumises à l’idée reçue qu’elles sont des opérations trop compliquées pour la plupart des entreprises. Les opérateurs revoient leurs calculs de retour sur investissement pour la NFV afin de justifier sa mise à l’échelle dans un écosystème aussi fragmenté.

Les principaux fournisseurs de services n’ont pas encore déployé la NFV de manière globale, le trafic sur leurs infrastructures virtuelles étant relativement faible. Ils veulent lancer de nouveaux services 5G le plus rapidement possible compte tenu de l’importance croissante de cette technologie, mais ne sont pas sûrs que la NFV les aidera à atteindre cet objectif.

En fait, la virtualisation est la stratégie la plus efficace pour les opérateurs modernes, car la NFV offre une mise à l’échelle flexible et une agilité qui sont capables de stimuler la croissance. Elle permet également le découpage de la 5G afin que plusieurs réseaux virtuels puissent fonctionner parallèlement à un réseau physique.

Les fournisseurs de services cloud s’associent désormais à des fournisseurs de services de télécommunication (CSP) pour faire face aux difficultés liées au passage à la 5G. Ils adaptent et exploitent l’architecture publique pour prendre en charge les systèmes qui nécessitent une latence plus faible et un débit massif.

En gérant ces services au niveau des points d’accès, les fournisseurs peuvent augmenter leurs investissements dans la 5G à large bande. McKinsey estime que les opérateurs qui ajoutent la NFV à tout cloud ou réseau 5G réduiront les dépenses d’investissement de 40 %.

Mais cela ne se produira que si les fournisseurs de services déploient la NFV dans le cadre d’un système qui inclut une visibilité sans limite. Les meilleures stratégies donnent la priorité aux zones à forte densité de population. Ainsi, lorsque les fournisseurs mettent les réseaux à la disposition de tous les clients, ils peuvent garantir des niveaux élevés de garantie de service.

Si ce processus peut poser des problèmes au début, il se révèlera rentable à long terme.
La NFV et la virtualisation en général sont les catalyseurs de la 5G, en offrant un haut débit mobile optimisé pour s’adapter à une ère technologique de plus en plus sophistiquée.

Une opportunité à 2 milliards de dollars

Les enjeux sont importants pour les fournisseurs de services actuels, comme l’a montré le Forum économique mondial. La transformation numérique des réseaux au moyen de la NFV et de la 5G pourrait générer une valeur de 2 milliards de dollars pour le secteur des télécommunications, les consommateurs et la société d’ici 2025. Cependant, les entreprises doivent investir un montant équivalent dans les réseaux au cours de la même période si elles veulent profiter de tous ces avantages.

Ainsi, pour obtenir un ROI durable, les opérateurs devraient collaborer pour accélérer les déploiements de la 5G et de la NFV. En se lançant suffisamment tôt dans la course et en combinant les ressources techniques requises, ils créeront des environnements virtualisés rentables présentant des arguments commerciaux clairs.

Compte tenu des risques existants, les fournisseurs de services ont besoin d’une visibilité totale sur les architectures réseau afin de pouvoir vérifier les données intelligentes à un prix abordable. Ils devraient également recourir à l’automatisation pour exclure du programme les cycles d’information non pertinents. Cette couverture de bout en bout, multi couche et multi domaine offrira des performances supérieures à chaque client.

En cas d’incident grave, la NFV permet également aux opérateurs d’améliorer leurs délais de réaction. La technologie renforce la résilience contre les vecteurs d’attaque par déni de service distribué (DDoS), conférant aux réseaux 5G une meilleure protection contre les menaces de toutes tailles.

Ces solutions permettent de préserver les investissements dans les infrastructures de routeurs existantes, tout en automatisant les éléments virtuels de l’écosystème 5G et en améliorant les performances. Les fournisseurs de services peuvent ainsi lancer de nouveaux produits plus rapidement, accroître leur efficacité et prendre en charge un plus large éventail d’applications. De cette façon, les utilisateurs auront la possibilité d’accéder à la 5G quand et où ils en ont besoin.

La NFV fait partie intégrante des déploiements de la 5G. Les deux technologies se complètent, permettant ainsi d’augmenter les workloads et de faciliter la gestion matérielle. Les opérateurs et les entreprises qui adoptent la NFV peuvent innover en toute confiance et s’assurer que leurs réseaux 5G sont parés pour les changements technologiques de demain.

Auteur
En savoir plus 
Directeur Technique
Netscout
Bruce Kelley est Directeur Technique chez Netscout
En savoir plus 

Livres blancs A la Une