Respect de la protection de la vie privée : bien plus qu’une simple case à cocher pour les entreprises

Data & StockageRGPDSécurité
vol-donnees-personnelles-equifax

En parvenant à mieux comprendre les flux de données, les organisations bénéficieront d’une meilleure visibilité de leurs processus métiers.

Les informations personnelles représentent l’avenir du monde des affaires car elles permettent d’offrir aux clients une expérience personnalisée qui les incite à acheter davantage.

Toutefois, les entreprises ne peuvent plus recueillir des données à caractère personnel sans restriction, compte tenu de la multiplication des réglementations liées à la défense des droits des consommateurs et à la protection de la vie privée, telles que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Parfois perçu comme un obstacle majeur d’un point de vue business compte tenu des contraintes et des sanctions qui s’y rapportent, il représente pourtant une opportunité pour les entreprises.

Mieux comprendre les flux de données

La réglementation en matière de protection de la vie privée exige une plus grande transparence dans la collecte des données. Par exemple, le RGPD impose une information complète, précise et transparente qui permet aux consommateurs de connaître la raison de la collecte des différentes données les concernant, de comprendre le traitement qui en sera fait et d’assurer la maîtrise de leurs informations personnelles, en facilitant l’exercice de leurs droits.

Pour se conformer à ces exigences, les entreprises doivent procéder à un audit approfondi de toutes les données dont elles disposent, afin de déterminer avec exactitude le type d’informations qu’elles stockent et pourquoi.

En parvenant à mieux comprendre les flux de données, les organisations bénéficieront d’une meilleure visibilité de leurs processus métiers. Elles pourront ainsi les optimiser ou trouver de nouvelles façons de tirer parti des informations recueillies, en proposant par exemple une expérience plus personnalisée.

Réduire les coûts via une meilleure gestion des données

Une fois l’audit terminé, il est important de se demander si toutes les données à disposition sont nécessaires, car il y a fort à parier pour que ce ne soit pas le cas. Ainsi, des audits réguliers dans un souci de conformité permettront aux entreprises de supprimer les données superflues, telles que les fichiers redondants, obsolètes et inutiles (ROT), qui n’ont aucune valeur pour les activités d’une organisation.

En nettoyant les référentiels, les entreprises peuvent réduire les coûts de gestion et de stockage des données et mieux anticiper les factures si elles stockent des données dans le cloud, mais également répartir leur budget de manière plus rationnelle.

Traiter efficacement les demandes des consommateurs

Les législations sur la protection de la vie privée, notamment le RGPD, accordent aux consommateurs certains types de contrôle sur les informations que les enseignes détiennent à leur sujet, comme le droit de consulter les données et le droit à l’oubli. Pour traiter efficacement ces demandes, les entreprises doivent être en mesure de trouver rapidement les données pertinentes, ce qui nécessite une bonne organisation de leurs référentiels et la mise à disposition de données indexées et consultables au niveau global. Pour y parvenir, il est généralement nécessaire d’investir dans des technologies telles que la classification des données et les logiciels de recherche d’entreprise.

Cependant, il ne serait pas rentable de consacrer du temps et de l’argent pour des licences ainsi que pour le déploiement de ce type de solutions dans le seul but de satisfaire les demandes ponctuelles des personnes concernées. Ces outils peuvent toutefois être exploités pour réorganiser et indexer les données personnelles des consommateurs, mais aussi toutes les données à la disposition d’une entreprise, ou du moins les éléments dont les employés peuvent avoir besoin.

De cette façon, l’organisation améliorera sa mémoire institutionnelle. De plus, les collaborateurs seront en mesure de trouver plus efficacement les informations dont ils ont besoin afin de ne pas manquer des opportunités business et de continuer à contribuer à la croissance à long terme de l’entreprise.

Renforcer la relation avec les clients

Une autre façon de tirer profit de la législation sur la protection de la vie privée est de renforcer et d’étendre volontairement les exigences en la matière à tous les clients, et pas seulement à ceux qui sont protégés par le RGPD ou d’autres normes.

En répondant aux attentes des clients en termes de confidentialité des données à l’échelle globale, une organisation peut renforcer sa relation avec eux, ce qui lui donnera un avantage concurrentiel non négligeable et lui permettra de se démarquer de ses homologues.

Dans cette logique, il est par exemple possible d’éliminer les déclarations formelles fastidieuses et les notifications de cookies auxquelles les clients doivent consentir. A la place, une enseigne peut montrer qu’elle est disposée à leur fournir une déclaration de politique de confidentialité claire, qui explique les avantages qu’ils peuvent retirer en confiant leurs IP, et les mesures qu’elle prend de son côté pour les protéger. Il est en effet préférable de faire preuve d’honnêteté et de franchise dans un contexte où les consommateurs sont de plus en plus méfiants à l’égard de leur vie privée.

Réviser sa politique de sécurité

La législation sur la protection de la vie privée présente un autre avantage : elle incite les entreprises à revoir leurs politiques de sécurité. En effet, il est presque impossible de protéger uniquement les données réglementées en excluant le reste de l’infrastructure IT.

Par conséquent, une organisation n’aura d’autre choix que d’établir un contrôle plus strict de l’activité sur l’ensemble de l’environnement IT, d’initier des workflows de protection des données solides et de mieux appréhender les risques. À long terme, cela permettra de réduire le risque d’incidents de sécurité et de perturbations des activités.

La mise en conformité avec les législations sur la confidentialité des données est un processus long, non sans difficultés, mais il convient de voir plus loin. C’est en effet un moyen d’accroître considérablement son activité, de garder une longueur d’avance sur la concurrence et de se positionner en chef de file en matière de respect de la vie privée, un facteur déterminant dans le cadre de la relation et de l’expérience client.

Auteur
En savoir plus 
Country Manager France
Netwrix
Country Manager France, chez Netwrix
En savoir plus 

Livres blancs A la Une