Pour gérer vos consentements :
Categories: IA

Transformation du Web : la fin des cloisonnements

C’est bien connu, le cloisonnement des applications modernes est une réalité indiscutable. Naviguer entre plusieurs applications différentes et partager des données entre elles peut rendre la tâche complexe si une organisation ne dispose pas de l’application dont elle a besoin.

Personne n’a jamais réussi à créer d’écosystème large autour d’applications non cloisonnées, mais une nouvelle dynamique est en train d’émerger pour briser ces silos une bonne fois pour toutes : l’intelligence artificielle.

Des plateformes telles que ChatGPT, Gemini et Bing Copilot prennent les devants et exploitent la puissance de l’IA conversationnelle pour réinventer l’expérience du Web. Plutôt que de naviguer d’un site à l’autre, il suffira bientôt de « discuter avec l’Internet » pour obtenir ce dont l’internaute a besoin.

Ce passage à une méthode de navigation Web plus intégrée et plus efficace représente une réelle avancée par rapport à la navigation traditionnelle en silos habituelle. Cette technologie promet d’améliorer la manière dont internet est perçu et modifie radicalement les modèles d’entreprise et les interactions avec les équipements et les services en ligne.

Le Web aujourd’hui : une expérience fragmentée

Tel qu’il se présente actuellement, l’Internet peut s’avérer frustrant. On commence par un moteur de recherche, puis on clique sur les différents sites en espérant trouver ce dont on a besoin. Le processus est d’autant plus fastidieux que chaque site internet se présente et fonctionne différemment.

Besoin d’organiser des vacances en famille ? Le processus est complexe : il faut consulter un nombre incalculable de sites pour trouver les meilleures offres de vols, d’hébergements et d’activités. Et si préparer des vacances revenait à discuter avec un compagnon de voyage super intelligent et qui sait tout ?

Révolutionner l’expérience Web : supprimer les cloisonnements

Les prérequis de ce type d’assistant de voyage intelligent existent déjà sous forme d’extensions spécialisées ou « GPT » pour des plateformes d’IA telles que Gemini ou ChatGPT. Elles sont encore maladroites et pas encore totalement opérationnelles mais elles devraient s’imposer à l’avenir. Encore une fois, la question est de briser les silos entre les sites internet et d’offrir une expérience utilisateur nettement plus performante.

> La plaque tournante du Web : les plateformes d’IA conversationnelle deviendront l’interface principale pour tout ce qui se passe en ligne, connecteront l’utilisateur aux créateurs de contenu, aux sites internet et aux fournisseurs de services et sélectionneront les meilleurs contenus.

> Des entreprises repensées : les entreprises qui comptent actuellement sur des éléments tels que les publicités et les sites web cloisonnés devront peut-être envisager de nouveaux moyens plus efficaces d’atteindre les utilisateurs et de générer des revenus.

La nouvelle génération de plateformes n’a pas pour seule ambition d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Elle représente un changement radical dans la manière dont nous interagissons avec le monde numérique, promettant un avenir où le Web sera plus intégré, plus réactif et mieux adapté aux besoins des internautes.

À l’aube de cette transition prometteuse, il est clair que la fin des cloisonnements Web marque un véritable tournant pour rendre Internet plus accessible, plus intuitif et mieux intégré dans notre vie quotidienne.

Un nouveau modèle de plateforme numérique : les IA conversationnelles occupent le devant de la scène

Les utilisateurs dialogueront avec les plateformes d’IA conversationnelle pour une expérience haut de gamme personnalisée. Ils contribueront à améliorer ces plateformes grâce à leurs commentaires et en payant un droit d’accès.

L’IA conversationnelle est en quelque sorte le nec plus ultra des connecteurs, le centre névralgique. Les utilisateurs sont redirigés vers les créateurs et les agrégateurs de contenu numérique, ainsi que vers les fournisseurs de services numériques qui exploitent le contenu et les API pour encourager une relation durable.

Ces créateurs et services recevront une rémunération de la part de ces plateformes sous forme de licences de contenu, d’abonnements et de transactions intégrées de manière transparente aux conversations. Cela permettra de générer des revenus supplémentaires et de susciter un meilleur engagement de la part de l’utilisateur. Les offres destinées aux entreprises (API et modèles) ajouteront un nouveau cycle de revenus pour renforcer cet écosystème.

Tour d’horizon des transformations à venir

Les moteurs de recherche tels que nous les connaissons aujourd’hui se métamorphoseront en un hybride de moteurs d’inférence et de systèmes traditionnels pour rechercher des informations. Les opérations traditionnelles des moteurs de recherche seront reléguées au second plan et feront place à une sélection de contenus plus personnalisée et prédictive qui sera basée sur le comportement et les préférences de l’utilisateur.

Compte tenu de l’interconnexion croissante de l’écosystème numérique, il faudra que les stratégies de revenus qui étayent ces modèles évoluent pour s’adapter aux changements de comportement et aux attentes des consommateurs.

Les API devraient jouer un rôle prépondérant, car elles sont le catalyseur de tous les éléments et assureront une intégration et une interaction fluides entre les plates-formes et les services. L’interopérabilité des systèmes et l’adoption de standards ouverts dans l’infrastructure Web qui évolue en permanence jouent un rôle central dans cette transition.

Au fur et à mesure des conversations, les systèmes d’exploitation évolueront pour permettre un regroupement transparent de contenus et de services, qu’ils soient locaux ou distants. Les frontières entre les appareils et le cloud s’estomperont pour créer une expérience plus homogène pour l’utilisateur, pour qui l’accès à l’information et aux fonctionnalités sera fluide et intuitif.

N’oublions pas non plus que les interfaces de chat multimodales évoluent pour prendre en charge un ensemble d’interactions beaucoup plus riche. D’ailleurs, elles permettront probablement aux utilisateurs d’interagir directement avec les créateurs de contenu et les fournisseurs de services au sein même de la conversation.

La transition du Web vers ce nouveau modèle ne consiste pas seulement à améliorer la vie des utilisateurs, mais à repenser complètement la manière dont le contenu et les services numériques sont structurés, diffusés et monétisés. Le rôle évolutif des systèmes d’exploitation illustre parfaitement la transition générale vers un environnement numérique plus intégré et plus centré sur l’utilisateur.

Surmonter les défis : un effort commun

La route vers les plateformes d’IA conversationnelle est pavée d’obstacles à franchir avec précision et stratégie. Cette transformation repose sur la volonté d’améliorer la pertinence des modèles et de coordonner les interactions de manière plus efficace.

Il faudra bien recenser et traiter les points de friction technologiques, sociétaux et commerciaux pour ouvrir la voie de cette nouvelle ère. De toute évidence, relever ces défis va au-delà des seules plateformes d’IA conversationnelle. Pour ce faire, il faudra compter sur un effort commun, une collaboration entre les plateformes d’IA conversationnelle, les créateurs de contenu, les fournisseurs de services, les régulateurs, les fournisseurs de réseaux, les experts en sécurité et les spécialistes en infrastructure.

Imaginer l’avenir : la prochaine évolution du Web

Cet environnement connaîtra une évolution rapide et des progrès substantiels au cours des cinq années à venir. Les nombreux avantages offerts aux utilisateurs susciteront un enthousiasme tel qu’ils joueront un rôle majeur dans cette transformation. Les plateformes d’IA conversationnelle qui parviendront à créer un écosystème virtuellement et financièrement attractif pour les utilisateurs, les créateurs de contenu et les services numériques deviendront les leaders de demain. La révolution du Web est à nos portes.

Recent Posts

L’avenir de l’IA passe par l’open source

Les lignes de code source ouvertes permettent aux utilisateurs de comprendre et de contrôler comment…

2 jours ago

Directive NIS2 en UE : une échéance imminente, une préparation insuffisante

Cette directive impose dix mesures de sécurité destinées à renforcer la cyber résilience des infrastructures…

4 jours ago

Comment passer de la surveillance traditionnelle au diagnostic anticipé et à la remédiation automatisée

Le concept de "monitoring" s'efface progressivement au profit de celui d'observabilité dans le domaine de…

2 semaines ago

Des contrôles des privilèges intelligents pour la sécurité des identités

Considérée comme le socle de la cyber-résilience moderne, la sécurité des identités fait converger les…

2 semaines ago

Les quatre mythes du Zero Trust

Il est essentiel de démystifier les mythes sur la confiance zéro pour aider les organisations…

2 semaines ago