Pour gérer vos consentements :

Vidéo : quand la technologie se met au service de l’expérience utilisateur

Il est évident que la vidéo est le moyen de communication incontournable de ces deux dernières années et devrait le rester un moment. Nombre de nos interactions quotidiennes se font en effet en vidéo : réunions, appels personnels, visites d’appartements ou encore rendez-vous chez le médecin.

Un retour en arrière paraît même impossible tant la vidéo a facilité l’accès à certains services. En effet, les étudiants qui n’avaient pas accès aux écoles peuvent désormais apprendre en ligne. Les demandeurs d’emploi sans opportunité de travail près de chez eux peuvent être employés par des entreprises converties en 100% télétravail et les personnes vivant dans les déserts médicaux peuvent maintenant être examinées en ligne. L’obligation du présentiel n’est donc plus un obstacle. La vidéo jouant un rôle central dans nos vies, que va-t-elle nous apporter de nouveau sur un plan technologique en 2022 ?

La réalité virtuelle et augmentée, pour de nouvelles expériences interactives

Le streaming en réalité virtuelle, ou RV, a un bel avenir devant lui. Escalader une falaise sans corde ou encore piloter un avion de ligne aux quatre coins du monde, les possibilités offertes semblent illimitées et c’est ce qui explique son essor rapide. En effet, près de 68 millions de casques de réalité virtuelle ont été vendus en 2020, soit une augmentation de plus de 1200% depuis 2014 !
De plus en plus accessible et abordable, le matériel de réalité virtuelle pourrait débarquer au sein des entreprises pour offrir des expériences marquantes et engageantes lors des réunions et webinaires.

Mais c’est peut-être une autre technologie qui améliorera de manière significative l’expérience vidéo en entreprise : la réalité augmentée (RA). Elle superpose la réalité à des éléments virtuels (objets, animations, textes) en temps réel. Dans le cadre de la vidéo, plus besoin du matériel traditionnel. Votre clavier ou votre souris seront disponibles directement sur votre écran, « chargé » par votre dispositif de réalité augmentée. Cela permettra de s’affranchir des contraintes logistiques et de se concentrer sur l’essentiel.

Cette technologie pourrait répondre à un problème récurrent des entreprises : le télétravail et le manque d’interactions possibles des collaborateurs à travers la vidéo. Constatant son bon fonctionnement (Pokemon Go, la campagne “super masques” de Sephora ou l’application Etsy sont des exemples parlant), certaines entreprises pourraient utiliser la réalité augmentée pour y remédier.

L’IA ou la promesse d’une expérience utilisateur améliorée

L’intelligence artificielle, ou IA, influence de plus en plus de technologies et aura probablement une incidence sur les logiciels de visioconférence. Certains d’entre eux s’en servent par exemple pour ajuster la qualité de la vidéo et permettre à tous les interlocuteurs de se voir correctement.

Les futurs outils pourront aller encore plus loin. L’IA aidera à identifier automatiquement les visages dans les réunions, à créer des transcriptions précises de l’audio des événements ou encore à ajuster la position des yeux des intervenants pour qu’ils regardent directement les autres participants.

Les marges de développement sont actuellement très ouvertes pour l’IA dans la vidéo. Il sera très intéressant de voir comment les marques les plus innovantes décideront de l’intégrer.

Des mesures de sécurité renforcées

La cybersécurité est une préoccupation pour tous et les futurs outils vidéo s’adapteront en conséquence. Ils seront dotés de protocoles de confidentialité et de sécurité plus stricts, de cryptages plus rigoureux pour les données stockées. Ils seront aussi dotés de protections accrues contre la fraude et de mesures de sécurité plus robustes pour les applications tierces.

Certains outils pourraient même intégrer des modules de formation à la cybersécurité dans leurs processus d’accueil. De ce fait, tous les nouveaux utilisateurs pourront acquérir une connaissance essentielle des meilleures pratiques en matière de sécurité.

Au-delà de ces technologiques, le futur nous réserve bien d’autres innovations au service de l’inclusivité notamment. Une multitude d’outils rendent déjà les vidéos accessibles aux personnes souffrant de déficiences auditives ou visuelles. Les outils de conversion de la parole en texte, automatisant les transcriptions et le sous-titrage codé, peuvent éliminer de nombreux obstacles.

Le futur de l’engagement vidéo n’a donc qu’un but : l’accessibilité sécurisée de services autrefois inatteignables à un grand nombre. Les entreprises qui en sont conscientes et qui adoptent les outils susmentionnés seront les mieux placées pour réussir dans ce monde du travail devenu hybride

Recent Posts

VDI vs DaaS: comment faire le bon choix ?

Le choix entre VDI et DaaS peut sembler difficile, car les enjeux sont plus élevés…

5 heures ago

Vol de données : la menace des anciens employés

Les ex-employés ont différentes possibilités de tirer profit des données qu'ils volent : les utiliser…

6 heures ago

FinOps : pourquoi c’est une pratique encore peu déployée

Il est important de nommer un responsable opérationnel dédié au projet FinOps. Les objectifs qu’il…

9 heures ago

EDR : des outils de plus en plus complexes à utiliser

Les PME acquièrent des EDR sans avoir les moyens de les manager et d’en exploiter…

1 jour ago

Pourquoi les développeurs sont les héros oubliés de la crise sanitaire ?

Face à l’impératif, toujours plus fort sur les équipes DevOps, de mettre rapidement en service…

4 jours ago

Budget IT : comment bien préparer 2022

En cette période de fin d’année, les DSI doivent se prêter au délicat exercice de…

6 jours ago