Avon tire un trait sur un projet SAP… et sur 125 millions de dollars

Logiciels
SAP AG logo

Le groupe américain Avon abandonne un projet SAP démarré voici quatre ans après un premier pilote au Canada très décevant. En cause : non pas le fonctionnement du produit mais la réaction des utilisateurs.

Selon un document remis aux autorités de régulation américaines, le groupe de cosmétiques Avon vient de décider de tirer un trait sur un projet SAP lancé en 2009, projet dans lequel la société américaine a investi 125 millions de dollars. La décision fait suite au pilote mené au Canada depuis le second trimestre : si le système de gestion des approvisionnements fonctionnait comme prévu, il était si lourd et a si profondément bouleversé les habitudes de travail de ses vendeurs sur le terrain, qu’il a provoqué des départs en masse.

Ce système baptisé SMT n’a pas non plus « montré un retour sur investissement très net », ajoute Avon dans son document transmis au gendarme des bourses américaines. Rappelons qu’Avon utilise non pas un circuit de vente indirecte traditionnel, mais des « ambassadeurs » qui commercialisent ses produits auprès de leurs connaissances.

Entre 100 et 125 millions de charge exceptionnelle

Fort de ces constats au Canada, le groupe Avon a décidé de ne pas étendre les déploiements à d’autres pays et de tirer un trait sur ce projet majeur. Conséquence : la firme prévoit d’inscrire, au quatrième trimestre, entre 100 et 125 millions de dollars dans ses charges pour tenir compte de cet échec. SMT devrait par contre continuer à être exploité au Canada, selon un porte-parole d’Avon interrogé par le Wall Street Journal.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur