Categories: CloudData & Stockage

AWS : Glue DataBrew dope la préparation de données

Amazon Web Services (AWS) a confirmé la disponibilité étendue de DataBrew.

AWS Glue DataBrew est le nouvel outil de préparation visuelle des données de la gamme AWS Glue. Le service d’extraction, transformation et chargement (ETL) de données lancé en 2017 par le fournisseur cloud américain.

« Les clients AWS utilisent les données pour l’analyse avancée et le machine learning (ML) à un rythme sans précédent », a déclaré Raju Gulabani, vice-président Database & Analytics d’AWS. Selon l’ingénieur, toutefois, les équipes passent « jusqu’à 80% » de leur temps à nettoyer et à normaliser les données, plutôt qu’à les analyser et à en extraire de la valeur.

AWS Glue DataBrew a été conçu pour inverser la tendance.

Visualisation et automatisation

Managé, serverless (sans serveur à gérer pour le client), AWS Glue DataBrew permet aux analystes et scientifiques de la data de nettoyer et de transformer les données depuis une interface visuelle interactive, de type « pointer et cliquer » (point-and-click).

Par ailleurs, plus de 250 fonctions pré-intégrées dans DataBrew permettent d’automatiser les tâches de préparation et de transformation des données (filtrage des anomalies, normalisation des formats, correction des valeurs non valides…). À défaut, ces tâches nécessiteraient « des jours ou des semaines d’écriture de code », selon la firme.

L’outil facilite ainsi, d’après ses promoteurs, l’accès et l’exploration visuelle de la data à partir de différents services Amazon : lac de données (S3), entrepôt de données (Amazon Redshift), moteur (Aurora) et gestionnaire de base de données (RDS).

Une fois les données préparées, les clients peuvent les utiliser avec AWS et des services tiers d’analyse avancée pour interroger et extraire de la valeur les données et former des modèles d’apprentissage machine (ML). Aussi, le paiement se fait à l’usage.

L’outil AWS Glue DataBrew est pour le moment accessible dans les régions AWS suivantes : Europe (Francfort, Irlande), Asie-Pacifique (Tokyo, Sydney), États-Unis Est (Virginie du Nord, Ohio) et Ouest (Oregon). D’autres régions seront couvertes prochainement.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Microsoft révise ses programmes de licence à l’aune du cloud

Microsoft permet désormais la vente de licences perpétuelles dans le cadre du programme Cloud Solution…

2 jours ago

Open hardware : Android porté sur RISC-V

Alibaba est parvenu à porter Android sur un processeur RISC-V maison, avec interface graphique et…

2 jours ago

Firefox sur Apple Silicon : dans les coulisses du portage

De Rust aux DRM, Mozilla revient sur quelques-uns des défis qu'a impliqués le portage de…

2 jours ago

DBaaS : Couchbase Cloud sur Azure, après AWS

Après Amazon Web Services, Azure. La base de données en tant que service de Couchbase…

2 jours ago

Zerologon : Microsoft prépare la phase deux de son plan correctif

Microsoft se prépare à ajuster le correctif qu'il diffuse depuis août dernier contre la faille…

3 jours ago

DSI : un fonctionnement en silos qui coûte cher

9 DSI sur 10 considèrent que la contribution des équipes IT à la création de…

3 jours ago