AWS s’offre les compétences de migration des données d’Amiato

Bases de donnéesBig DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDSI

Amazon Web Services a acquis la start-up Amiato spécialisée dans la migration de données. La technologie de cette dernière est combinée avec Redshift, sa solution de datawarehouse dans le Cloud.

Alors qu’AWS dévoilait la semaine dernière les différentes annonces sur ses prochaines offres (Machine Learning, NAS, etc), on apprend par Bloomberg que le prestataire a mis la main l’année dernière sur Amiato. Cette information a été par la suite confirmée par Amazon. La start-up fondée en 2011 avait réalisé un tour de table de 2 millions de dollars par l’intermédiaire d’Andressen Horowitz, YCombinator, Ignition et Data Collective.

Amiato propose une technologie qui aide les entreprises à migrer leurs données issues de plusieurs sources, de plusieurs bases de données au sein du service d’entreposage de données dans le Cloud d’AWS, Redshift. Baptisée Schema-Lift, cet ensemble d’algorithmes est capable d’intégrer des bases de données modernes comme NoSQL par exemple pour les injecter ensuite dans le datawarehouse d’Amazon (cf schéma ci-dessous). Les équipes d’Amiato sont dotées d’une forte compétence sur MongoDB qui a séduit AWS.

amiato 1

 Un accélérateur pour RedShift

Sur le site de la start-up de Palo Alto, on peut lire que « Schema-Lift permet le transfert de données entre des sources semi-structurées et des entrepôts de données en temps réel et avec une grande fidélité. Contrairement, aux ETL traditionnels, les technologies d’extraction et de chargement automatisé donnent aux data scientists et aux utilisateurs de BI la capacité de travailler immédiatement et de tirer parti de leurs données sources ».

Cette acquisition devrait aider AWS à rivaliser contre des concurrents comme Google (avec Big Query) ou Microsoft. Elle peut affronter également d’autres start-up comme Treasure Data qui propose un outil de capture de données JSON et d’accepter les requêtes SQL, et une autre jeune pousse comme SnowFlake Computing, un service de datawarehouse dans le Cloud.

 

A lire aussi :

Avec Aurora, Amazon défie Oracle sur les databases MySQL dans le Cloud
Anovo harmonise son SI sur AWS avant son rachat par Ingram Micro

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur