Axalto et Gemplus rivalisent au Canada

Cloud

Les grands espaces canadiens suscitent les convoitises des gros de la carte à puce. Qui avancent leur pions

Axalto,l’un des géants de la carte à puce, sabre le champagne au Canada, ce 22 septembre. L’entreprise inaugure en effet un centre près de Toronto. «

Au Canada, 100 millions de cartes de dédit/crédit à bande magnétique vont être progressivement remplacées par des cartes à puce», explique David Roberston, éditeur du Nielson report. Axalto entend ainsi accompagner les banques canadiennes dans la personnalisation des cartes à la norme EMV, europay, mastercard, Visa. Pour chaque carte, il propose de transférer les données personnelles, d’adapter le packaging et d’envoyer les cartes à la banque ou à son propriétaire. L’entreprise qui approvisionne déjà les principaux opérateurs de téléphonie mobile au Canada, renforce ainsi sa présence dans le domaine bancaire. Ma puce au Canada Mais il n’est pas seul. Gemplus, qui dispose également d’un bureau dans ce pays, a annoncé le six jours avant son concurrent qu’il allait développer une carte R-UIM, removable user identity module, permettant de reconnaître et authentifier les utilisateurs. Et ce, pour le compte de Telus mobilité, un opérateur entrain de lier ses réseaux CDMA, Iden et GSM. La course des puces est ouverte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur