Axalto va réaliser le passeport électronique portugais

Cloud

Le fournisseur de cartes à microprocesseur Axalto reçoit une première commande de l’Imprensa Nacional ? Casa da Moeda, l’imprimerie nationale portugaise

Le groupe annonce avoir été sélectionné par “l’Imprensa Nacional” portugaise, pour fournir les couvertures électroniques du nouveau passeport national. L’INCM va utiliser la technologie Axseal d’Axalto pour fabriquer et personnaliser les passeports fournis aux citoyens portugais.

Les premiers passeports électroniques devraient être disponibles au cours des prochains mois, l’objectif de l’INCM étant d’atteindre 150.000 unités livrées en 2006. D’ici l’automne 2006, tous les nouveaux passeports portugais devraient être électroniques. L’INCM produit actuellement 400.000 passeports par an. Axseal, la technologie pour passeport électronique d’Axalto, comprend un système d’exploitation hautement sécurisé avec des algorithmes de chiffrement qui fonctionnent sur une puce sans contact de large capacité incorporée au dos du passeport. Axalto fournit également à l’INCM une solution pour la fabrication de passeports électroniques personnalisés. Cette solution fut conçue et développée en collaboration avec Multicert, société portugaise spécialisée dans la production et la gestion de certificats numériques et de signatures électroniques, dont l’INCM est l’un des fondateurs. L’INCM déclare : “Les autorités portugaises ont décidé de lancer le passeport électronique conformément aux normes internationales de l’ICAO et à la réglementation de l’Union Européenne. Cette nouvelle génération de passeports permettra de mieux protéger les citoyens pendant leurs voyages. Etant donné la dimension ambitieuse de ce programme et les délais très serrés, nous sommes heureux de travailler avec Axalto dont l’expertise dans la sécurité numérique, les modules microélectroniques et la personnalisation des documents électroniques, fut un critère déterminant dans notre choix. De notre côté, nous modernisons notre chaîne de production pour permettre la personnalisation des passeports et développer le système de gestion numérique associé.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur