Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Axione : 15 réseaux d’initiative publique en 10 ans

Axione vient de fêter ses 10 ans, jeudi 4 juillet 2013. Cet opérateur de réseaux d’initiative publique (RIP), filiale de Bouygues Energies & Services (elle-même filiale de Bouygues Construction), signait son premier contrat le 18 juillet 2003 avec l’agglomération de Pau autour de la construction du premier réseau français FTTH (fibre à domicile). Lequel allait couvrir plus de 100 000 habitants.

Depuis, Axione a collaboré à 15 projets de RIP en France pour équiper les territoires ruraux d’infrastructures haut et, aujourd’hui, très haut débit. Opérateur neutre (sans infrastructure), l’entreprise conçoit les réseaux de communication, s’assure de leur financement et se charge de les opérer (et les entretenir) pour le compte des opérateurs locaux et nationaux auprès de qui elle les commercialise.

6000 emplois

Au total, Axione et sa maison mère ont piloté près de 600 millions d’euros d’investissement dans des infrastructures numériques qui touchent 10% de la population des zones rurales (6,5 millions d’habitants, 13 départements, 4 650 communes, 310 000 entreprises).

Des investissements qui ont permis la création, directe et indirecte de plus de 6000 emplois, défend Axione. Sur les 700 de la filière télécoms, 600 l’ont été au sein de l’opérateur de RIP et une centaine chez les quelque 110 opérateurs locaux du marché. Mais le plus gros des créations d’emploi, soit 5 600, provient des travaux liés à la construction des réseaux (bureaux d’études, entreprises locales de BTP…) ainsi que par le développement des entreprises locales qui ont su profiter des infrastructures numériques.

Visées internationales

« Les RIP ne sont pas seulement des infrastructures ultra performantes et génératrices d’emplois à court terme dans la construction, précise Eric Jammaron, qui dirige le Pôle Concessions d’Axione, ils constituent aussi un potentiel de croissance et d’innovation à long terme pour l’ensemble des acteurs du territoire, stimulant la création de nouveaux emplois et l’attractivité des territoires. »

Le déploiement du réseau fibre dans le cadre du plan très haut débit du gouvernement devrait aider Axione à poursuivre sa création de nouveaux emplois en France. Et à l’international. Le groupe entend bien profiter de la convergence des infrastructures numériques et électriques d’une part, et de la lutte contre la fracture numérique d’autre part, pour exporter son savoir-faire. Notamment au Royaume-Uni et en Afrique où Bouygues Energies & Services est déjà implanté.

crédit photo © marre – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Silicon.fr fait peau neuve sur iOS

Recent Posts

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

4 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

7 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

8 heures ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

8 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

13 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

1 jour ago