Backup : Rubrik Polaris couvre Google Cloud, Amazon RDS et OneDrive

L’éditeur de logiciels Rubrik a confirmé renforcer la protection de charges de travail traitées dans le cloud via Polaris, sa plateforme de gestion de données en mode SaaS.

« Chaque industrie fait face à une croissance massive des données », a déclaré Bipul Sinha, CEO et cofondateur de Rubrik. La société ambitionne d’aider les organisations à garder une longueur d’avance en matière de protection des données grâce à l’extension des capacités de sauvegarde et de restauration de Polaris aux services cloud les plus utilisés.

Lors de son Forward Digital Summit, le fournisseur américain de solutions a annoncé la disponibilité générale des déclinaisons suivantes de son offre pour les entreprises :

Protection pour GCP, AWS RDS et OneDrive

– Polaris Protection pour Google Cloud Platform (GCP) : le service étend la protection de données aux Google Compute Engine Virtual Machines (VM). Rubrik propose pour Google Cloud la même approche que celle utilisée pour protéger les charges de travail sur AWS et Azure.

– Polaris Protection pour Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) : Rubrick couvre désormais Amazon RDS (Relational Database Service) avec son service de sauvegarde et de restauration pour le cloud d’Amazon (Amazon Web Services – AWS).

– Polaris Protection pour Microsoft 365 OneDrive : avec ce service, Rubrik étend à OneDrive le support existant d’applications Microsoft 365.

« Nous avons changé la donne en matière de sauvegarde et de restauration grâce à notre moteur de SLA automatisé, à la restauration quasi-instantanée et à la convergence du socle logiciel », a estimé Dan Rogers, président de Rubrik. L’entreprise basée à Palo Alto (Californie) dit avoir étendu la formule « pour simplifier la gestion des charges de travail les plus populaires sur Amazon Web Services, Google Cloud Platform et Microsoft Azure. »

(crédit photo © Shutterstock)