BadVista? La FSF entre en campagne contre Windows Vista

Régulations

“Windows Vista est une mascarade? une régression globale? un vol des
droits des utilisateurs?” La FSF ne tarit pas de critiques à l’encontre de
Windows Vista

Microsoft n’a qu’à bien se tenir, le FSF (Free Software Foundation) lance ses troupes contre le nouveau système d’exploitation, Windows Vista?

Que lui reproche donc la fondation dédiée aux logiciels libres ?

Windows Vista une mascarade vendue comme une amélioration. C’est une régression globale lorsque l’on s’intéresse à l’utilisation et au contrôle d’un ordinateur“, a déclaré John Sullivan, administrateur du programme FSF.

Bien évidemment, Windows est déjà un système propriétaire et très restrictif, et il mérite d’être rejeté. Mais les nouvelles ‘fonctionnalités’ de Windows Vista sont un cheval de Troie qui multiplie davantage les restrictions. Nous allons focaliser notre attention sur la façon dont ils travaillent, comment leur résister et pourquoi les gens doivent être prudents.

Au travers d’un nouveau site, BadVista.org, la campagne anti Vista devrait s’organiser avec des d’actions déclarées efficaces et inhabituelles afin d’attirer l’attention sur ce que la FSF nomme “des usurpations quotidiennes des droits des utilisateurs d’ordinateurs” stigmatisées dans la “propagande marketing de Vista.

Peter Brown, directeur exécutif de la FSF, n’y va d’ailleurs pas par quatre chemins : “Microsoft s’est engagé dans le plus grand lancement de produit, ses dollars marketing vont être dépensés dans un effort pour duper les médias et la communauté des utilisateurs sur les buts de Vista.

Notre campagne va poser les questions importantes. Pouvez-vous, vous ou votre société, être libre ? Pouvez-vous être libre de Microsoft ? Comme pour notre campagne contre le Digital Restriction Management[Peter Brown fait allusion au contrôle des droits numériques ou DRM], nous espérons démontrer que les amateurs de technologies peuvent être des activistes sociaux, car nous savons le mal que Vista peut causer.

Dans un premier temps, BadVista va s’attaquer au ‘Treacherous Computing‘, référence au Trusted Computing, les technologies de surveillance et validation des ordinateurs et des droits via des puces électroniques dédiées embarquées par le ‘chipset’ du PC et contrôlées par Vista.

http://badvista.org


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur