Baisse de performance du noyau Linux 2.6.35 : le problème est résolu

Logiciels

Les performances de la version de développement du noyau Linux 2.6.35 sont revenues à la normale. Plus de peur que de mal.

Le 28 mai, Michael Larabel, du site Phoronix, publiait un article alarmant : les compilations journalières du futur noyau Linux 2.6.35 montraient une nette baisse des performances des applications. Un phénomène assez curieux, les développeurs évitant en général d’intégrer des patches sujets à problèmes au sein de la version de développement du noyau Linux.

Le problème semble aujourd’hui résolu. De fait, le noyau en date du 2 juin propose des performances équivalentes à celles observées jusqu’alors, et ce, aussi bien en moutures 32 bits que 64 bits (et quel que soit le système de fichiers utilisé : ext4 ou Btrfs ).

Michael Larabel souligne toutefois combien ce genre de bogue est ennuyeux. Une opinion contestée par de nombreux membres de la communauté, qui jugent logique que certains soucis touchent temporairement les versions de développement du noyau Linux.

Le problème ne tient cependant pas tant à l’application d’une modification indésirable qu’au fait que personne ne semblait avoir remarqué cette baisse des performances. Bien évidemment, de très nombreux développeurs et de multiples sociétés veillent au grain. Aussi, un tel bogue n’a presque aucune chance d’être présent dans une mouture définitive du noyau Linux.

Les outils de Phoronix ont toutefois montré leur utilité, en permettant de détecter rapidement cette baisse des performances.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur