Baisse des marges chez BouyguesTelecom

Cloud

Les forfaits illimités de l’opérater mobile pèse sur ses finances

La rançon du succès. Si les forfaits illimités Neo et Exprima se vendent très bien, ils coûtent cher à Bouygues Telecom. Le troisième opérateur mobile français affiche en effet une marge d’Ebitda sur ventes nettes réseaux, c’est-à-dire hors ventes de terminaux, en baisse de 2,6 points à 29,3%. Le résultat opérationnel de l’opérateur baisse de 15%.

Par ailleurs, le groupe anticipe une progression limitée à 3% de son chiffre d’affaires net réseau en 2007 à 4,3 milliards d’euros, en raison de l’impact de la baisse de 18% du tarif des terminaisons d’appels (fixe vers mobile) depuis le 1er janvier.

Du coup, la contribution de la division mobile au résultat opérationnel courant baisse de 11% à 581 millions d’euros, en ligne avec les attentes des analystes.

Globalement, le groupe Bouygues affiche un chiffre d’affaires 2006 de 26,4 milliards d’euros (+10%), et un résultat opérationnel de 1,877 milliard, en progression de 8%. Le résultat net a bondi de 50% à 1,246 milliard grâce aux cessions d’actifs réalisés en 2006 dont Bouygues Telecom Caraïbe).

Pour doper sa croissance le groupe compte recruter 18.500 collaborateurs dans le monde, dont 8.000 en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur