Banque : ACFO veille sur les patrimoines informatiques

Cloud

La maintenance des systèmes d’information bancaires coûte cher. ACFO propose de veiller à sa qualité, y compris si sa maintenance est externalisée

Un établissement financier européen, qui compte 2.500 développeurs, a choisi ‘System Code Gouvernance’, pour mesurer la qualité de son patrimoine applicatif, un logiciel édité par ACFO International, annonce ce dernier, le 28 avril.

Les dépenses en maintenance représentent environ 70 % du budget informatique d’une banque“, explique Rachid Boumaza, directeur général de la société , “c’est pourquoi elles sont extrêmement attentives à la gestion de leur patrimoine.“. Externalisation sous contrôle Cette préoccupation demeure, y compris lorsqu’elles externalisent une partie de la maintenance. La Banque de France en est un exemple. Egalement cliente d’ACFO, elle a chargé le centre d’audit de son prestataire d’effectuer les contrôles, en se plaçant en intermédiaire entre elle et son sous-traitant informatique. Plus encore, la Banque de France, qui a engagé cette démarche de vérification de la qualité dès 2004, fait à présent systématiquement réaliser un audit de code avant chaque externalisation, lors des livraisons importantes, ou à une fréquence déterminée. “L’audit global d’une application nous permet d’évaluer sa capacité d’évolution, d’identifier les modules dont la modification devra faire l’objet de précautions particulières et de mesurer dans le temps l’évolution des critères de qualité” explique Monsieur Grad, responsable du projet de déploiement de la démarche dans l’établissement. Lex & Yacc Prestation du centre d’audit, ou achat de la solution, la technologie reste la même. Il s’agit de Lex & Yacc, un outil utilisé dans la compilation. ” Sa valeur ajoutée, c’est de parler une quarantaine de langages : cobol, java, C++, ? ” explique Rachid Boumaza. Les ” analyseurs “, de SC Metrics, le logiciel d’audit de code de System Code.net, interprètent le code, sont en mesure d’en extraire les informations pertinentes, quel que soit l’environnement. Par exemple, l’outil mesure la complexité des applications, par la cyclomatique, et vérifie que le nombre d’applications plus ou moins complexes reste stable. Les bonnes pratiques, la qualité de la programmation, sont également contrôlés à partir de l’analyse du code. Oseo Anvar, l’agence de l’innovation, a reconnu l’intérêt de cette solution, qui a labellisé sa promotrice ” entreprise innovante “, cette année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur