Baromètre freelance Hopwork : les développeurs Scala sont les mieux payés

Bases de donnéesData & StockageDéveloppeursProjets

Désormais près de 2870 indépendants inscrits sur la plateforme francophone de mise en relation Hopwork sont développeurs ou informaticiens « backend » (ils étaient 2500 fin 2014). Les développeurs Scala, C++ et C# échappent à la stagnation des tarifs moyens.

La jeune pousse française Hopwork a rendu public, ce mercredi 15 avril, l’édition trimestrielle de son baromètre de l’emploi freelance en France. Les chiffres communiqués sont basés sur les données collectées auprès de 7 000 inscrits environ. Au premier trimestre 2015, 41% des freelances inscrits sur Hopwork étaient des développeurs, dont 23% de développeurs et informaticiens « backend » et 18% de développeurs web et mobile.

Des tarifs en hausse pour Scala, C++ et C#

Le développement « backend » demeure la catégorie la plus populaire. Elle concentre près de 36% des recherches effectuées par les recruteurs potentiels sur la plateforme de mise en relation professionnelle au premier trimestre 2015. Autre enseignement du baromètre, au classement des langages de programmation les plus populaires, avec 39,8% des recherches effectuées par les développeurs, Java devance désormais PHP (30,6% des recherches). Les recherches sur Java ont progressé de plus de 5 points par rapport à l’édition 2014 du baromètre.

Ces langages sont populaires, mais ils ne sont pas les mieux payés. Les développeurs PHP affichent même le tarif jour moyen (TJM) le plus bas à 325€/jour… En revanche, les développeurs Scala sont les mieux payés avec un tarif moyen de 587€/jour, viennent ensuite les développeurs Ruby (448€/jour), Java (438€/jour) et Python (422€/jour). À noter : seuls les développeurs Scala, C++ (368 €/jour) et C# (339 €/jour) ont vu leur TJM augmenter.

Cassandra monte en puissance dans les bases de données

Vincent Huguet - Hopwork
Vincent Huguet – Hopwork

« Les TJM peuvent aussi varier du simple au double en fonction des bases de données utilisées », explique à la rédaction Vincent Huguet, président et co-fondateur d’Hopwork. Ainsi Cassandra affiche à nouveau le tarif moyen le plus élevé : 652€/jour au premier trimestre 2015 (contre 638€/jour l’an dernier), alors que MySQL plafonne à 343€/jour. « La recherche de certaines bases a augmenté de manière significative au premier trimestre par rapport à la moyenne 2014 », ajoute-t-il. PostgreSQL, par exemple, représente désormais plus de 19% des recherches de bases de données, soit 11 points de plus par rapport à l’an dernier. Cassandra est passée de 1,5% à 7,6% des recherches BDD, Elasticsearch de 11,8% à 17,8% des recherches dans la catégorie et MongoDB de 13,3% à 17,6%. MySQL, en revanche, a plongé passant de 37,7% en moyenne en 2014 à moins de 18% au T1 2015.

Enfin, tous métiers confondus, « les tarifs moyens des freelances sont restés stables au premier trimestre par rapport à la moyenne 2014 ». Et les indépendants (auto-entrepreneurs, entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée, sociétés par actions simplifiées unipersonnelles…) travaillent, dans leur majorité, en Île-de-France. Suivent : Lyon, Marseille, Lille et Toulouse.

Lire aussi :
50% des freelances sur Hopwork sont des développeurs
PHP, .Net, Java, iOS, Big Data : le salaire des développeurs en 2014 (Infographie)

crédit photo © isak55-Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur